Football : les Aveyronnais de Paris n’ont pas tremblé face à RMC et l’ex-international Jérôme Rothen

Abonnés
  • La "patte" de Jérôme Rothen  – qui a notamment disputé  180 matches avec le PSG –,n’a pas suffi au Média football club, finalement défait par les Aveyronnais sur le score sans appel  de 5 à 2. La "patte" de Jérôme Rothen  – qui a notamment disputé  180 matches avec le PSG –,n’a pas suffi au Média football club, finalement défait par les Aveyronnais sur le score sans appel  de 5 à 2.
    La "patte" de Jérôme Rothen – qui a notamment disputé 180 matches avec le PSG –,n’a pas suffi au Média football club, finalement défait par les Aveyronnais sur le score sans appel de 5 à 2. Reproduction L’Aveyronnais
Publié le

C’est aussi la reprise de la saison footballistique pour les Aveyronnais de Paris et notamment le FC Cantou. Et comme ils le font depuis déjà trois ans, les Aveyro-Parisiens ont affronté l’équipe de la célèbre radio RMC, lors d’un match amical de préparation.

Ce fut la surprise pour Rémy Gavalda, le président du Cantou, et ses hommes samedi dernier à l’heure d’affronter le Media football club plus connu sous le nom de RMC. Si l’ancien professionnel Frédéric Piquionne, annoncé, n’était finalement pas là, Jérôme Rothen, qui flambe avec son émission "Rothen s’enflamme", avait bien répondu présent aux côtés de son acolyte Jean-Louis Tourre, gardien du temple.

La "patte" de Jérôme Rothen  – qui a notamment disputé  180 matches avec le PSG –,n’a pas suffi au Média football club, finalement défait par les Aveyronnais sur le score sans appel  de 5 à 2.
La "patte" de Jérôme Rothen – qui a notamment disputé 180 matches avec le PSG –,n’a pas suffi au Média football club, finalement défait par les Aveyronnais sur le score sans appel de 5 à 2. Reproduction L’Aveyronnais

"À l’image de Rothen, ils sont super accessibles et pas du tout arrogants. Il a toujours sa patte gauche comme on a pu voir dans les vidéos du Média Football Club qu’ils ont publiées. Il n’était pas prévu et il est arrivé comme si rien n’était. Pierre Dorian effectue le lien, il est le responsable même s’il n’était pas là cette fois. C’est une bonne équipe mais ils sont vieillissants contrairement à nous", plaisante le président Gavalda.

On peut dire ça?\ud83d\ude18. Le @mediafootclub injouable cette année je vous l’annonce. On est prêt ?\ud83d\udcaa\ud83d\udcaa\ud83d\udcaa https://t.co/D6vjOmNt4C

— Jérôme Rothen (@RothenJerome) September 10, 2022

Un Jérôme Rothen qui décidément n’arrive pas à vaincre les Aveyronnais après s’être incliné en 2009 et un désormais célèbre Rodez-PSG en coupe de France. Victorieux par 5 buts à 2 et même si le score reste anecdotique, le Cantou a démarré la saison sous de bons auspices.

Nouvelles tenues et pérennité de l’association

L’occasion aussi pour les rouges de se voir remettre la nouvelle tenue officielle conjointe avec celle de l’antenne toulousaine et un polo en cadeau pour les différents partenaires. Lors d’une troisième mi-temps organisée dans le restaurant "Aux Ministères" géré par l’Aveyronnais Hervé Vayssettes dans le 7e arrondissement de la capitale.

Originaire de Réquista, Rémy Gavalda a rappelé les bases de l’association : "Nous tenons à poursuivre la pérennité de l’assoc' de génération en génération. Garder ce lien auvergnat, aveyronnais. Mais attention en tout cas, le sportif ne doit pas prendre le dessus sur l’identité. Je tiens à ce que nos équipes de Paris et de Toulouse restent locales avec les expatriés. Le but n’est pas de prendre des joueurs qui peuvent avoir un gros potentiel sportif mais aucune origine avec notre région", rappelle-t-il.

Avec les nouvelles tenues et une préparation parfaite à l’entame de la nouvelle saison de Corpo, nul ne doute que les hommes de Gavalda vont chèrement défendre leur peau.

Avant cela, une nouvelle échéance les attend à Clairefontaine face l’équipe des salariés du site le 25 octobre. Une rencontre qui devrait coïncider avec le début du championnat. En attendant une autre opposition toujours dans le lieu privilégié des (encore) champions du Monde face à un club nord-aveyronnais serait dans les papiers. Avec un aligot-saucisse à Clairefontaine ?

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mickaël Nicolas
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?