Millau : "Les Verts" pour la piétonnisation et contre les rallyes

Abonnés
  • Le groupe écolo appelle à amplifier la piétonnisation.
    Le groupe écolo appelle à amplifier la piétonnisation. LD
Publié le

Le groupe d’Europe Écologie Les Verts entend bousculer les habitudes pour le climat.
 

"On a beaucoup parlé de la fin de l’abondance, mais l’abondance des calamités, elle, ne va pas cesser. " C’est avec ces mots que Laurent Renaudin, secrétaire d’Europe Écologie Les Verts (EELV) en Aveyron, pose ce dur constat en ce début de rentrée. En ligne de mire, le dérèglement climatique, dont les conséquences ont été bien visibles dans le Sud-Aveyron cet été. Incendies, récoltes agricoles dévastées, cours d’eau drastiquement bas… Le comité d’EELV du Sud-Aveyron, réuni hier au Délice, est unanime. Selon eux, " il faut agir et vite. "

Pour ce faire, le groupe écolo applaudit la mesure phare de la maire de la Ville, Emmanuelle Gazel, à savoir la piétonnisation et encourage à aller plus loin. "C’est une mesure qui va dans le bon sens, analyse Laurent Renaudin. Il y a une majorité silencieuse de gens qui sont contents. Le centre-ville est plus paisible, moins bruyant, moins pollué et il y a moins d’émissions de CO2."

Un meilleur partage de l’espace urbain entre les usagers est préconisé avec plus de place pour les piétons et les vélos, en créant des pistes cyclables ou encore en mettant en place des parkings sécurisés pour vélos électriques, notamment à destination des Millavois habitant en appartement. "Il faut que les habitudes changent, souligne Anne Sanders, représentante d’EELV. Sur la durée, la piétonnisation constitue un atout pour les commerces. On commence à le voir avec les bars."

Néanmoins, le groupe reconnaît qu’il n’y a pas qu’une seule formule magique pour pallier le dérèglement climatique. "La piétonnisation est un petit bout qui s’additionne à plein d’autres choses, il faut mettre en œuvre toutes les solutions possibles", précise le secrétaire EELV de l’Aveyron.

Hormis le fait de vanter les bienfaits de la piétonnisation et des mobilités douces, le groupe des Verts dénonce l’impact climatique d’un tout autre type d’évènement : les courses d’automobiles. Il s’attaque au rallye des Cardabelles, circuit qui aura lieu sur le Larzac dans moins de trois semaines, en demandant tout simplement son annulation.

"On est étonné de voir que le rallye a lieu, lâche Anne Sanders. C’est la dernière chose à faire alors que l’on vient de vivre la canicule, la sécheresse, les incendies." "On va choquer mais il va falloir changer nos habitudes", complète Laurent Renaudin. La sobriété énergétique demandée à tous en ce début de rentrée contraste avec ce genre de manifestation. "On nous demande de faire des efforts et on va gaspiller du gazole tout le week-end", s’exclame Geoffrey Lonjon, du comité. Les collectivités ne sont pas en reste puisque ces dernières sont aussi pointées du doigt.

"On est face à un double discours, il va y avoir la semaine de la mobilité douce et, quinze jours plus tard, la Région, le Département et la Ville vont aider financièrement le rallye, un modèle qui fait la promotion des comportements irresponsables et indécents", critique Anne Sanders. Une rentrée sur les chapeaux de roues pour les écolos.

Contacté, l’organisateur du rallye des Cardabelles n’a pas souhaité répondre à nos questions.

La baisse de la fréquentation expliquée

Pour les Verts, la baisse de la fréquentation des commerces du centre-ville, argument amputé à la mise en place de la piétonnisation, n’est pas due à un seul mais à une pluralité de facteurs. "Avec l’inflation, les gens thésaurisent, ils se préparent à un hiver rude, ils dépensent moins. Et puis, la concurrence entre les commerces et internet s’accentue ces dernières années. Il y a plein de facteurs qui expliquent que moins de gens vont dans les commerces, ici comme ailleurs", expose Laurent Renaudin. L’argument économique est également mis en avant par les écolos. "Si on utilise moins la voiture, cela représente une grosse dépense en moins pour le budget des ménages", poursuit Anne Sanders.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Louis Dupin
L'immobilier à Millau

363000 €

Millau. Située dans un quartier calme à proximité du centre-ville, cette ma[...]

400 €

N827- A louer appartement T2 meublé boulevard de la Capelle.Cette location [...]

128000 €

Venez découvrir ce cabinet dentiste 4 pièces, qui peut être transformer en [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau