La Flamme de la Légion d’Honneur va éclairer les Ruthénois

Abonnés
  • Anne-Marie Escoffier et Jean-François Galliard autour de Didier Gineste, peaufinent le programme de la cérémonie.
    Anne-Marie Escoffier et Jean-François Galliard autour de Didier Gineste, peaufinent le programme de la cérémonie.
Publié le

Ce jeudi 22 septembre à partir de 17 h 30, une cérémonie rare et inédite se déroulera Esplanade des Rutènes en présence de nombreuses personnalités, avec la transmission de la Flamme du Centenaire des membres de la Légion d’Honneur.

Le comité de pilotage planche sur l’événement depuis le mois de mars, tant le rendez-vous revêt une importance inédite, forte en solennité et en symboles. Didier Gineste, président de la section aveyronnaise de la Société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH, 104 adhérents sur 145 titulaires de la décoration) , Anne-marie Escoffier et Jean-François Galliard mettent la dernière main à la préparation de la cérémonie organisée Esplanade des Rutènes, ce jeudi 22 septembre à partir de 17 h 30. Le colonel Gineste en explique le sens : "Nous fêtons cette année le centenaire de notre société qui compte 128 sections en France, dont celle de l’Aveyron. À cette occasion, pour donner à la Société des membres de la Légion d’Honneur tout le lustre que méritent ces cent années d’entraide et d’actions, le parcours de la Flamme du Centenaire est organisé auprès des sections départementales qui ont émis un souhait fort de l’accueillir. Cette Flamme que nous accueillons ce jeudi à Rodez, provient de la Flamme qui brûle, devant le tombeau du Soldat Inconnu, depuis le 11 novembre 1923 jour où André Maginot l’alluma, et qui ne s’est jamais éteinte depuis". Et c’est l’association officielle Relais sacré, seule habilitée à déplacer la Flamme, qui a permis à la SMLH de l’accueillir pour ce moment fort au cours duquel de nombreuses personnalités prendront la parole autour du président national de la SMLH, l’amiral Coldefy et en présence d’un groupe d’élèves du lycée Foch, pour expliquer l’histoire et la réalité actuelle de la Légion d’Honneur. "En 2021, ce sont plus de 14 000 actions de solidarité qui ont été réalisées par la SMLH en France et près de 25 000 jeunes qui ont été soutenus ou accompagnés, poursuit Didier Gineste. Les objectifs qui étaient ceux d’hier restent ceux de demain : engagement, solidarité, transmission". Et d’ajouter : "La société des membres de la Légion d’Honneur est loin d’être un club fermé et nous cherchons à nous ouvrir au grand public pour lui expliquer notre raison d’être". La cérémonie de Rodez n’aura pas de mal à convaincre que la Légion d’Honneur est plus que jamais au cœur des grandes valeurs de notre société.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

368 €

Entrée, cuisine avec placards, hotte, frigo, plaques, séjour, chambre, sall[...]

337 €

Pièce principale équipé avec banquette- lit, table, 2 chaises, un bureau, a[...]

100 €

Garage double N°12.13 (9) au -5 situé en centre ville[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?