Opération Manticore : pourquoi des dizaines de militaires ont été parachutés près de Rodez ce samedi

Abonnés
  • Ils sont des dizaines à avoir participé à l'opération de parachutage, samedi 24 septembre 2022.
    Ils sont des dizaines à avoir participé à l'opération de parachutage, samedi 24 septembre 2022. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Les hommes pèsent en moyenne 110 kilos, avec le matériel sur eux, en se jetant de l'avion.
    Les hommes pèsent en moyenne 110 kilos, avec le matériel sur eux, en se jetant de l'avion. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Une fois au sol, les soldats se sont hâtés de replier leur parachute et de rejoindre le point de rassemblement.
    Une fois au sol, les soldats se sont hâtés de replier leur parachute et de rejoindre le point de rassemblement. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Des patrouilles de la légion étrangère était sur place pour accueillir leurs camarades.
    Des patrouilles de la légion étrangère était sur place pour accueillir leurs camarades. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

On vous raconte de l'intérieur le parachutage de plusieurs dizaines de militaires sur le Causse en Aveyron, ce samedi 24 septembre 2022.

Dans le cadre de l’opération Manticore, environ 300 militaires ont été parachutés sur le causse Comtal au rythme des passages des avions qui décollaient de Cahors (Lot) dès le début de matinée. Une manœuvre militaire "exceptionnellement" de par son ampleur, tout particulièrement en Aveyron.

A lire aussi : En images - L'impressionnante pluie de parachutes dans le cadre de l'opération Manticore en Aveyron

La zone de parachutage était délimitée sur un champ légèrement boueux après le passage des orages de la veille et composé de petites zones rocailleuses sur lesquels il était préférable de ne pas atterrir. Et pour accueillir les vagues d'hommes se jetant à pic des engins volants, plusieurs patrouilles de militaires largués quelques jours plus tôt en Aveyron étaient en position, les yeux rivés vers le ciel.

Heureusement pour l'opération, les nuages avaient fini par se dissiper en début de matinée. Sans visibilité sur les balises orange qui délimitent la zone de largage, pas question de jeter des hommes à l'aveugle dans le vide. Un avion Casa a fait une première reconnaissance aux alentours de 9 heures et les parachutes ont plu sur l'Aveyron dès le deuxième passage.

De 110 à 165 kilos avec le matériel sur les épaules

Ont sauté les militaires de la 11e brigade de parachutistes, de la 4e brigade d'aérocombat et la brigade des forces spéciales, pour rejoindre au sol la légion étrangère. Et contrairement aux parachutes "civils", il est presque impossible de se diriger une fois dans les airs : les hommes tombent en flèche de l'appareil volant à faible altitude, aux alentours de 300 mètres.

La chute est d'autant plus impressionnante que chaque soldat touche terre en pesant en moyenne 110 kilos, en comptant le matériel. On compte la gaine (un gros sac de transport), le fusil de combat, ainsi que le gilet ou encore le casque. Il faut ensuite se hâter de replier la voile de son parachute, qui fait 115 m2 une fois déployée, de se charger les épaules de tout son matériel pour ensuite continuer l'opération de combat.

Les avions peuvent supporter un maximum de 165 kilos par personne, même dans l'A400M, un immense cargo des airs qui a propagé son écho assourdissant à de multiples reprises ce samedi matin. À l’intérieur, deux rangées de siège sont dos à dos, alignant les soldats qui attendent de s'élancer d'une des deux portes sortantes. L'engin aura effectué de nombreux passages avant d'être certain de larguer ses habitants, mais tous les militaires ont touché terre. La suite de l'opération Manticore va se poursuivre dans l'Aubrac ces prochains jours. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Sébazac-Concourès

80000 €

Charmante grange d'environ 40 m2 au sol ,à rénover dans un environnement pr[...]

613 €

Au 1er étage : une cuisine avec éléments hauts et bas, un four, plaque indu[...]

139500 €

EN EXCLUSIVITE A CONCOURES !Charmante maison traditionnelle du XIXème, de t[...]

Toutes les annonces immobilières de Sébazac-Concourès
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?