Villefranche-de-Rouergue : une nouvelle étape dans l’amélioration de l’habitat

Abonnés
  • Revitaliser le centre-ville de Villefranche a pour dessein de ramener des habitants et de dynamiser de nouveau la bastide.
    Revitaliser le centre-ville de Villefranche a pour dessein de ramener des habitants et de dynamiser de nouveau la bastide. DDM
Publié le

Le dernier conseil communautaire en date a été l’occasion de voter le lancement d’une opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain en bastide.

La revitalisation de la bastide de Villefranche-de-Rouergue est aujourd’hui une priorité locale. Le lancement d’un dispositif visant à la réhabilitation et la restructuration du parc privé de nouvelle génération est un des enjeux majeurs pour poursuivre et amplifier les actions menées jusqu’à présent et aujourd’hui portées fortement par les élus au travers des projets d’aménagements d’espaces publics, des équipements réalisés et de la valorisation du patrimoine (PSMV). Le lancement d’une Opération programmée d’amélioration de l’habitat et renouvellement urbain (Opah-RU) s’inscrit pleinement, selon les élus, dans les ambitions communautaires en matière d’habitat. L’Opah-RU permet, par ailleurs, d’ouvrir des droits à des subventions de l’Anah et son objectif est d’inciter à la réhabilitation lourde de logements en apportant des moyens conséquents aux propriétaires occupants et bailleurs.

Ces aides seront allouées prioritairement aux propriétaires d’immeubles situés dans des îlots identifiés à enjeux afin de produire un effet levier et des résultats notables. Elles complètent le programme d’intérêt général du Département et le dispositif d’Etat Ma Prime Renov. Villefranche en sera le maître d’ouvrage et bénéficiera des aides de ses partenaires.

Une première Opah-RU a, par ailleurs, été déjà menée sur le centre-ville de Villefranche-de-Rouergue entre 2009 et 2013. Au terme de cinq années d’opération, 117 logements ont fait l’objet de travaux subventionnés dont 78 logements locatifs et 60 vacants avant travaux.

"La qualité d’habiter"

Les engagements de la communauté de communes porteront sur les aides aux travaux pour les propriétaires (30 000 euros) ; le cofinancement du bureau d’études en charge du suivi et l’animation de l’Opah-RU ainsi que le cofinancement d’un poste de chef de projet Opah-RU.

Toute cette stratégie vise notamment à aérer le cœur de ville en ayant une approche par gâche sachant que la bastide est découpée en quatre gâches. L’ambition des élus est de traiter un îlot (ou groupe d’îlots) par gâche sur six ans, en restructurant ou en curetant les immeubles ne présentant pas d’enjeu patrimonial ni stratégique et en réhabilitant les immeubles patrimoniaux.

Ce dispositif donne l’opportunité à Villefranche-de-Rouergue d’amplifier la volonté d’agir sur la reprise qualifiante du bâti dans la bastide mais aussi de conforter la "qualité d’habiter" : requalification et renouvellement de l’habitat, curetages, embellissement des espaces publics, gestion du stationnement, revitalisation commerciale et implantation de services publics…

Ainsi, l’ambition de Villefranche-de-Rouergue et d’Ouest Aveyron Communauté traduit une volonté de renforcer dans toutes ses dimensions l’attractivité du territoire en général et du cœur de la bastide en particulier.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Lucie Tollon
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

109950 €

Superbe appartement de type 4 duplex d'environ 98 m² soit 76 m² Loi Carrez [...]

260000 €

Au sein d'une résidence Sénior, au 4ème étage, avec vue dégagée, bel appar[...]

199000 €

Venez découvrir ce beau terrain arboré constructible avec CU accordés de 10[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?