Pourquoi Christian Quesada, l'ex-champion des " 12 coups de midi " est-il de nouveau en prison ?

  • Surnommé "Le professeur", Christian Quesada avait marqué les téléspectateurs en 2016 et 2017 en enchaînant près de 200 participations à l’émission "Les 12 coups de midi".
    Surnommé "Le professeur", Christian Quesada avait marqué les téléspectateurs en 2016 et 2017 en enchaînant près de 200 participations à l’émission "Les 12 coups de midi". Capture d'écran TF1
Publié le , mis à jour

Condamné pour corruption de mineur, détention et diffusion d’images pédopornographiques, l’ex-champion des "12 coups de midi" bénéficiait d’une libération conditionnelle qui a été révoquée.

L’ex-champion des jeux télévisés Christian Quesada, condamné à trois ans de prison pour corruption de mineurs et détention et diffusion d’images pédopornographiques en 2020, puis libéré en 2021, est de nouveau en prison à Perpignan, a indiqué ce mardi 27 septembre 2022 le parquet. Selon nos confrères de Midi Libre,  il a été interpellé lundi 26 septembre, et incarcéré à la prison de Perpignan. 

En liberté conditionnelle depuis mars 2021

Après avoir obtenu, en mars 2021, une libération conditionnelle, Christian Quesada avait déménagé en toute discrétion dans les Pyrénées-Orientales.

Il devait toutefois respecter un certain nombre d’obligations, dont un suivi socio-judicaire, prévu pour les délinquants et criminels sexuels, précise Midi Libre.

C’est cette obligation qu’il n’aurait pas respectée et qui aurait conduit le juge d’application des peines à révoquer sa liberté conditionnelle, détaille le site ActuPerpignan.

Christian Quesada avait été écroué le 27 mars 2019 après que des centaines d’images et vidéos de mineurs subissant des viols et agressions sexuelles, qu’il échangeait avec d’autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs.

Condamné le 8 avril 2020 par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse, il avait bénéficié d’une remise de peine et avait notamment l’obligation d’un suivi socio-judiciaire lui imposant de déclarer tout changement de domicile à la gendarmerie.

Plainte d’une jeune fille mineure

L’affaire Quesada avait éclaté avec la plainte d’une jeune fille mineure qui expliquait avoir dialogué sur internet avec un homme se faisant passer pour un garçon qui lui demandait de lui envoyer des photos dévêtues, et lui faisant des propositions ouvertement sexuelles.

Surnommé "Le professeur", Christian Quesada avait marqué les téléspectateurs en 2016 et 2017 en enchaînant près de 200 participations à l’émission "Les 12 coups de midi". Ce natif de l’Ain avait été à l’antenne quotidiennement pendant six mois et avait gagné plus de 800 000 €, dont une partie en cadeaux.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?