Aux Cazals, les vendanges sans stress

Abonnés
  • Les vendangeurs des Cazals, heureux de travailler ensemble.
    Les vendangeurs des Cazals, heureux de travailler ensemble.
Publié le

Les Cazals, petit village de traditions où l’on fait encore son pain dans le four d’Urbain et dans lequel l’on cuit aussi du sanglier, des choux farcis, de la pâtisserie et où chacun a son jardin, fait faire son huile de noix. C’est là aussi où Marcel a encore une vigne accrochée à un coteau ensoleillé. Nicole et Thierry, Parisiens y viennent le plus souvent possible pour y rester bientôt à demeure. Ils ont, cette année, pour la première fois, pu découvrir ce que sont les vendanges et y participer. "Nous étions onze et c’était un très bon moment de convivialité entre voisins. Les raisins étaient mûrs à point et bien sucrés et il y en avait en grande quantité. Nous avions du temps pour les cueillir. Pas d’urgence ici. C’était un moment vraiment très sympa, nous sommes contents d’avoir participé à la fabrication du vin des Cazals", racontent-ils. Urbain, 92 ans, bon pied bon œil, était là bien sûr, pour donner un coup de main et prodiguer les conseils nécessaires car c’est lui qui a le savoir ancestral et il est heureux de le transmettre.

L’après-midi a continué autour d’un grand goûter, dans une belle ambiance amicale puis ce fut la fabrication du ratafia qui est un mélange de jus de raisin et d’eau-de-vie qui peut se servir en apéritif. Un grand moment pour ces citadins qui ont découvert avec beaucoup de plaisir le travail autour du raisin. Marcel se chargera ensuite de leur faire goûter avec modération ce vin naturel et fruité, récompense des vignerons.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Florentin-La-Capelle

99000 €

En campagne, petite villa de 60 m2 environ ayant été rénovée il y a quelque[...]

Toutes les annonces immobilières de Florentin-La-Capelle
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?