Decazeville : bientôt un nouveau bar-pub pour réchauffer la rue Cayrade

Abonnés
  • Sébastien Burtin va au charbon (du nom de son établissement) l’esprit serein et ambitieux.
    Sébastien Burtin va au charbon (du nom de son établissement) l’esprit serein et ambitieux. DDM
Publié le

L’établissement, novateur dans son concept et porté par Sébastien Burtin, ouvrira ses portes début octobre.

Dans le sport ou dans le monde du travail, on dit "aller au charbon" pour quelqu’un qui n’a pas peur, qui est volontaire, qui relève des défis. Sébastien Burtin, le boss du bar-restaurant le Minièra, va doublement au charbon car il ouvre en haut de la rue Cayrade, début octobre, un bar – pub, comme on en trouve outre-Manche, chose peu courante dans notre secteur (seuls trois ou quatre établissements portent ce nom à Rodez et à Figeac). Et qu’il appelle justement son établissement le Charbon, l’analogie étant facile à faire avec notre passé minier.

Mais c’est quoi au juste un bar – pub ? "C’est un lieu où il fait bon vivre, avec des boissons, notamment des bières, de la musique, comprenant un bar de 8 mètres de long. À gauche, un coin "VIP" surélevé où les groupes de personnes pourront réserver leurs places, à droite des fauteuils et des tables. Ce pub va proposer aussi des plats de charcuterie, deux écrans géants permettront en outre la diffusion de rencontres sportives. L’ambiance est feutrée l’après-midi, dans un espace plutôt confidentiel, on ne pourra pas voir qui se trouve à l’intérieur. Il sera ouvert du mercredi au samedi, s’y ajouteront des ouvertures exceptionnelles en fonction des jours fériés. Il y aura des soirées à thèmes avec des DJ plus ou moins réputés et des groupes musicaux".

Un gros investissement

Cela dit, Sébastien Burtin a investi énormément dans ce nouvel établissement. Il a fallu refaire l’intérieur de ce qui était naguère le Bar de l’Hôtel de Ville. "Tout est aux dernières normes, isolation thermique et phonique, électricité, sachant que les prix des matériaux ont flambé cet été. L’établissement est entièrement contrôlé de manière électronique. Il y a des caméras de surveillance et une ouverture des portes avec une assistance informatique. Tout est donc géré par une haute technologie", ajoute le patron.

Du personnel a été embauché en conséquence, notamment des vigiles. Et une terrasse extérieure avec une trentaine de places est dans les projets. Quand on demande à Sébastien s’il n’a pas peur, vu le contexte économique, il répond : "Les gens Bassin ne savent pas où aller pour se divertir. Et c’est une manière de faire bouger la ville, le potentiel est là je pense. Les clients seront surpris notamment de la qualité de la sono et des jeux de lumière".

À chacun maintenant d’aller au Charbon !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
D.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

410 €

Cet appartement se compose : - d'un grand séjour, - d'une cuisine aménagée [...]

556 €

T3 2° + Parking n°120 -2 Une entrée avec placard, une cuisine américaine av[...]

318 €

Entrée, cuisine équipée avec placards, plaque et frigo, WC , salle de bains[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?