Marché de Rodez : la poissonnerie AB7 invite la Méditerranée au pied de la cathédrale

Abonnés
  • Le poisson vient de la criéede Sète où Hakim Benamarfait le plein pour le marchéde Rodez.
    Le poisson vient de la criéede Sète où Hakim Benamarfait le plein pour le marchéde Rodez. SO
Publié le

La poissonnerie sétoise s’est installée sur le marché ruthénois, il y a 7 ans. Hakim Benamar a vite trouvé sa place et sa clientèle, à la recherche de produits frais, venus directement de la mer.

Sur le marché hebdomadaire, boulevard Estourmel, AB7 ne passe pas inaperçu. La poissonnerie sétoise attire une clientèle fidèle depuis sept ans. La file d’attente ne désemplit pas. Entre les étals, le jeune Hakim Benamar, à l’aise dans ses bottes blanches et son tablier bleu, interpelle les habitués. "Il nous apporte la Méditerranée à Rodez", résume une jeune femme, qui ne manquerait pour rien au monde le poissonnier. Maquereaux, sardines, baudroies, limandes, soles, rougets… "90 % de mes poissons viennent directement de la criée de Sète", lui répond Hakim Benamar.

La veille, il y était à cette criée, où il fait le plein, toutes les semaines, pour le marché de Rodez et celui de Clermont-Ferrand. "C’est une criée importante où l’on côtoie les plus grands du secteur", dit avec un certain plaisir le jeune homme, en évoquant ces mareyeurs.

Il faut dire que le poissonnier a toujours baigné dans cet univers marin. Sétois d’origine, le petit Hakim a toujours eu pour horizon la Grande Bleue. Il allait à la rencontre de son père, Aïssa, quand il revenait de la pêche à Sète ou du Grau d’Agde.

Conseils et services

Durant les vacances et les week-ends, avec ses frères, il allait piquer une tête dans la mer, quand il n’était pas à la pêche aux palourdes. C’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné, non pas vers la pêche, comme son père, mais vers la vente. Il a suivi le pas de ses frères, dont "Momo" qui tient une poissonnerie à Montpellier.

Mais Hakim Benamar n’est pas du genre à rester derrière un étal. Il préfère sillonner les routes pour vendre son poisson. Un choix qui n’est pas du tout repos, mais qu’il fait avec beaucoup de plaisir. "Le vendredi, j’assiste à la criée et je rentre pour le dîner. À minuit ou 1 heure, je quitte Sète. Je suis prêt sur le marché ruthénois à 4 heures. À la fin du marché, direction Clermont-Ferrand, où en général je finis de vendre ma cargaison. Je dors à l’hôtel", dit-il dans un grand sourire. Dans ces allées et venues entre le Puy-de-Dôme et l’Hérault, il peut compter sur sa famille, dont Yassine et Mohamed, qui lui viennent en aide. C’est un travail difficile, mais le poisson doit arriver tout frais sur les étals.

Les Ruthénois en général ne s’y trompent. De même que les chefs cuisiniers qui ne boudent pas leur plaisir. À l’image de Jean-Luc Fau et son épouse, qui ont gardé leurs habitudes chez AB7. Il faut dire qu’Hakim et son équipe ne sont pas avares en conseils et services. Les poissons sont nettoyés à la demande, tandis que les recettes et les idées sont données gratuitement, aux clients dubitatifs ou désireux de se lancer dans des aventures culinaires.

Il possible de passer des commandes spéciales au 07 69 99 16 13 ou par mail hakim347benamar@gmail.com

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

663 €

Entrée, cuisine avec balcon (éléments hauts et hotte), séjour (environ 24 m[...]

368 €

RODEZ / Quartier Terrasses du Midi - T1 bis agréable avec garage et cave, d[...]

657 €

Sas d'entrée avec grand placard KZ, un grand séjour- salon, une cuisine (ho[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?