Aveyron : à Rodez, Jean-Philippe Savignoni fait parler le cœur des pierres

Abonnés
  • Entre ici Jean-Philippe Savignoni, les statues-menhirs et le public te contemplent !
    Entre ici Jean-Philippe Savignoni, les statues-menhirs et le public te contemplent !
Publié le

Le conteur ruthénois a animé, ce dimanche 2 octobre, la visite à la découverte du musée Fenaille.

De la lumière, Jean-Philippe Savignoni en donne par le ton de sa voix et son humour. Son talent de conteur permet le pas de côté pour apprendre par le gai savoir. Ce qui fut le cas hier au musée Fenaille où il donne rendez-vous chaque premier dimanche du mois pour conter l’histoire des statues-menhirs. Petites et grandes histoires s’entremêlent sur le commerce qui siégeait en lieu et place de la cour Jouery aujourd’hui à la naissance du musée grâce à Maurice Fenaille, ami d’Eugène Viala et de Rodin passant des moments à glisser sur la barque. Le temps de la visite s’écoule comme le grès rose dans un sablier. Ce satané temps dont il faut laisser une trace. "Le blanc de la neige" dit le conteur en citant Shakespeare. Qu’il convoque Saint-Augustin ou Paul Valéry, ce n’est jamais prétentieux mais au contraire, en quête d’humanisme. Les Hommes ont ainsi laissé ce patrimoine bâti et au troisième étage du musée, après avoir pris "la fusée", glisse Jean-Philippe Savingoni, on remonte au temps des pyramides pour découvrir un florilège de statues-menhirs. On en compte 150 en Aveyron, ce qui en fait la première collection d’Europe. Il joue avec une cupule pour montrer les yeux des statues-menhirs, lie l’universalité des pierres venues d’autres contrées ou avoue tout ce qu’on ne sait pas et qui fait la force des mythes. Ce qui donne sens finalement à nos existences. Le public l’a bien compris, nombreux hier, à suivre les pas du guide.

Expositions et atelier

Le prochain rendez-vous du musée Fenaille aura lieu mercredi 12 octobre, de 14 h 30 à 16 heures, pour une visite conjuguée à un atelier dans le but de découvrir des œuvres, des techniques et de s’initier à des pratiques artistiques. Clin d’œil à Soulages, chacun gravera une matrice puis imprimera son monolithe à l’encre noire sur brou de noix et d’autres supports papier. Un atelier qui fait écho avec l’exposition "Monolithes d’un continent à l’autre" proposée jusqu’au 6 novembre. Celle-ci permet d’approcher trois œuvres en pierre, prêtées par le musée du Louvre et le musée du quai Branly. Autre exposition jusqu’au 6 novembre, celle des 20 ans du musée qui abrite une œuvre de Pierre Soulages.Renseignements au 05 65 73 84 30.
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

875 €

Situé à Rodez, place de la Mairie, venez découvrir ce superbe appartement d[...]

843 €

Une entrée avec deux placards et dégagement, une cuisine indépendante avec [...]

250000 €

Rodez, quartier place de la madeleine, immeuble de 146m2 composé de 3 appar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?