Jumelles radar et FabLab au menu de la séance

Abonnés
  • Le FabLab, espace ouvert à tous où l’expérimentation et l’erreur font partie intégrante de l’acquisition des savoirs.
    Le FabLab, espace ouvert à tous où l’expérimentation et l’erreur font partie intégrante de l’acquisition des savoirs.
Publié le

L’ensemble des résolutions à l’ordre du jour a été adopté lors de la dernière réunion du conseil municipal.

En préambule à la dernière réunion du conseil, Francois Descure, arrivant de Saint-Laurent-du-Pont, en Isère, expert dans les techniques numériques et les ateliers de fabrication numérique, s’est présenté devant le conseil en tant qu’animateur du prochain Fablab d’Espalion, nommé "Imaginarium Espalion".

Il a également présenté les fondements des Fablabs. Le premier Fablab (contraction de FABrication et LABoratory) a été créé en 2001 par l’institut de recherche américain MIT (Massachusetts institute of technology). Le premier Fablab français a été lancé par la ministre Fleur Pellerin en 2013.

En 2020, la France comptait 400 Fablab attestant du succès de ce dispositif.

Ces ateliers/laboratoires d’essais s’adressent à un public très large : des étudiants aux particuliers en passant par les centres de recherche et les entreprises. Ils permettent à n’importe quel citoyen d’acquérir des savoirs par la pratique et l’échange des connaissances ayant trait aux outils numériques.

Christine Vernerey a ensuite rappelé avec force le "manque d’informations", au mieux, qui n’arrivent pas en temps et en heure, afin de pouvoir travailler et préparer en amont et en toute connaissance, les sujets mis au calendrier des commissions. En signe de protestation, elle ne prendra part à aucun vote de ce conseil. Le maire, Éric Picard en a pris acte avant l’approbation du procès-verbal du précédent conseil municipal.

Toutes les résolutions à l’ordre du jour ont été adoptées. Quelques précisions pour certaines d’entre elles :

- Validation du plan de financement pour des équipements à destination de la police municipale dont l’acquisition de jumelles radar. La mairie et les forces de l’ordre constatent des excès de vitesse récurrents sur les axes Estaing-Saint-Côme et ancienne route de Rodez. Des pointes à plus de 130 km/h ont été relevées par les dispositifs d’information de vitesse placés à l’entrée d’Espalion. Dans un premier temps, des contrôles réguliers feront l’objet d’une information auprès de la population. Des contrôles aléatoires suivront cette première période. – Convention d’occupation temporaire du domaine public entre la commune et la société Orkane. Cette société va intervenir pour la pose d’une ombrière photovoltaïque destinée à la production d’électricité sur l’un des parkings du gymnase de l’avenue Saint-Pierre.

Questions diverses :

Projet Ados : il sera lancé après la Toussaint.

Éclairage public : tous les dispositifs d’éclairage public seront coupés de 23 heures à 6 heures, y compris les illuminations de Noël (ou sensiblement baissés pour les éclairages disposant de ce dispositif et contribuant à la sécurité des passants). Le maire invite tous les commerçants, sociétés et entreprises à faire de même pour leurs vitrines et enseignes lumineuses.

Monument aux morts : selon le souhait des anciens combattants, le monument sera déplacé devant le parvis de l’église Saint-Jean Baptiste après démolition des murs d’enceinte entourant cet espace, ouvert actuellement aux véhicules.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

25000 €

Terrain à bâtir situé à Espalion. Les réseaux sont situés en bordure de par[...]

350 €

Appartement de type 2 situé en plein centre ville d'Espalion comprenant un [...]

95000 €

Dans un petit collectif situé à 2 min du CV , quartier du Foirail Nous prop[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?