Le conseil communautaire salue le travail du vice-président Jacques Sucret

Abonnés
  • Jacques Sucret a présentésa démission au début de l’été.
    Jacques Sucret a présentésa démission au début de l’été.
Publié le

Ordre du jour chargé pour la réunion du dernier conseil communautaire qui avait 19 sujets à traiter.

En ouverture de séance, Jean-Marie Lacombe a adressé un message de soutien appuyé à Jacques Sucret qui a dû, au début de l’été et pour des raisons de santé, se résoudre à présenter à la préfète sa démission de ses fonctions de vice-président de la communauté de communes.

"Il s’agit pour nous d’une séance très particulière, notamment pour les élus qui ont côtoyé Jacques Sucret pendant 25 ans à la communauté de communes Causses et Vallon puis Conques-Marcillac", a indiqué Jean-Marie Lacombe, qui a insisté sur le volontarisme de Jacques Sucret en matière d’assainissement avec un niveau d’investissement historiquement très important, tout en soulignant sa capacité à obtenir des subventions pour faciliter la faisabilité des projets.

"Ce volontarisme permet à la communauté de communes de figurer aujourd’hui parmi les territoires les plus avancés dans le domaine", a-t-il ajouté. Suite à ces propos chaleureusement salués par l’assemblée, Jean-Marie Lacombe a proposé la candidature de Joël Gradels en qualité de vice-président en charge de l’assainissement, candidature validée à l’unanimité par les élus. Les autres sujets, pour la plupart très techniques, ont fait l’objet d’échanges au sein du conseil. On notera que les élus ont validé les demandes de subvention auprès de leurs partenaires financiers, notamment le Département, pour le financement de la saison culturelle qui a officiellement débuté ces jours derniers. Ils ont également approuvé, non sans débat (6 conseillers se sont abstenus), le recrutement d’un agent pour accompagner les entreprises du territoire dans leurs projets de développement, mais également faire la promotion de son attractivité auprès des porteurs de projets.

Un dossier défendu par Davy Lagrange, vice-président en charge du développement économique, pour qui ce sujet conditionne "la visibilité de la communauté de communes vis-à-vis du monde économique et son attractivité d’une manière générale".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

236250 €

Situé dans le centre de Marcillac, à proximité immédiate de toutes les comm[...]

430500 €

Située à Marcillac Vallon, très belle villa contemporaine T5 d'environ 161 [...]

235000 €

Dans le centre du village de Marcillac Ensemble immobilier constitué de qua[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?