Drame de Millas : un an de prison ferme et quatre ans avec sursis requis contre la conductrice du bus

  • Le ministère public a rendu ses réquisitions ce mercredi 5 octobre.
    Le ministère public a rendu ses réquisitions ce mercredi 5 octobre. L'INDEPENDANT - OLIVIER GOT
Publié le , mis à jour

Depuis lundi 19 septembre, le procès du drame de Millas dans les Pyrénées-Orientales, qui en 2017 a coûté la vie à six collégiens, se tient à Marseille.

Ce mercredi 5 octobre, alors que se tient le douzième jour du procès du drame de Millas au tribunal correctionnel de Marseille, le procureur de la République, Michel Sastre, a requis une peine d'emprisonnement de 5 ans dont 4 ans avec sursis probatoire dont l'obligation de soins et d’indemniser les victimes à l'encontre de Nadine Oliveira, la conductrice du bus.

A lire aussi : Procès du drame de Millas : "Je vois le bus pousser et tordre la barrière", témoigne la conductrice du train

Comme le rapportent nos confrères de L'Indépendant, le ministère public indique "qu'il ressort indéniablement que l’accident n’a pu se produire que dans la conséquence directe d’inattention ou d’imprudence de Madame Oliveira". 

\u2696\ufe0f Procès du drame de #Millas : 5 ans dont 4 ans avec sursis requis contre la conductrice du bus #Justice #Faitsdivers #Perpignan #Marseille #accident https://t.co/cIWAr5FRYh via @lindependant

— L'Indépendant (@lindependant) October 5, 2022

SIx collégiens tués, 17 autres blessés

Pour rappel, le 14 décembre 2017, une terrible collision entre un bus scolaire et un train avait coûté la vie à 6 collégiens et blessé 17 autres ont été blessés.

Nadine Oliveira est poursuivie pour "homicides et blessures involontaires par négligence, inattention, imprudence ou manquement à une règle de sécurité". 

A l'issue de la première semaine de procès, la prévenue avait dû être hospitalisée en soins intensifs après avoir été victime d'un malaise cardiaque au tribunal.  

Centre Presse Aveyron