Pas d'écran géant à Rodez pour le Mondial au Qatar : "Un bal d'hypocrisie", dénonce le vice-président de la Région

  • Kamel Chibli, vicd-président du conseil régional en charge de l’Éducation, de la Jeunesse et du Sport.
    Kamel Chibli, vicd-président du conseil régional en charge de l’Éducation, de la Jeunesse et du Sport. Archives CP -
Publié le , mis à jour

Rodez comme d'autres villes de l'Occitanie ont fait ce choix, qui ne plaît pas forcément au vice-président de la Région, Kamel Chibli.

Vendredi dernier, lors d'un conseil municipal, le maire de Rodez Christian Teyssèdre annonçait qu'il n'y aurait pas d'écran géant dans la ville à l'occasion de la Coupe du monde de football au Qatar, du 20 novembre au 18 décembre. Il rejoignait ainsi de nombreux autres maires d'Occitanie et de France en boycottant cet événement. Une position dénoncée ces dernières heures par le vice-président de la Région, Kamel Chibli, en charge des sports.

"Tout le monde a cautionné (...) et aujourd'hui tout le monde s'en inquiète"

"Il y a tout de même un bal d'hypocrisie parce qu'aujourd'hui on est à quelques semaines de l'événement. Tout le monde a cautionné l'événement au Qatar, tout le monde a cautionné un changement de date. Et aujourd'hui, alors que tout est mis en place, on s'en inquiète. Ma position est très simple, je suis patriotique : j'aime le foot, j'aime l'Équipe de France, j'aime le sport tout court. Ce n'est pas parce qu'on regarde des matches aux écrans géants qu'on soutient la politique qui est menée au Qatar où ailleurs. Je crois que c'est la course à l'échalote. Tous les jours, une ville de plus se positionne", a argumenté l'élu au micro de nos confrères de France Bleu en réponse notamment aux villes de Toulouse, Cahors, Blagnac et bien entendu Rodez.

"Ne pas prendre en otage les passionnés du foot"

"Vous savez, on a quand même 150 000 licenciés foot dans notre région. Comment expliquer aux jeunes supporteurs qu'on va - pour des questions qui sont légitimes, sociétales - ne pas organiser des événements pour notre équipe nationale. Ça me paraît surréaliste. Maintenant, je pense qu’il y a un certain nombre de messages qu'il faut passer, mais je crois qu'il faudrait s'inquiéter de savoir comment la FIFA donne l'organisation des évènements. C'est ça le vrai sujet. Après, il ne faut pas prendre en otage le monde amateur et tous les passionnés du foot", a-t-il encore annoncé avant de conclure qu'il "ne faut pas que la politique se mêle trop du sport. C'est toujours très dangereux. Je crois que chacun doit rester à sa place".

Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

500000 €

OPPORTUNITE A SAISIR ! Situé sur la commune de Rodez, Bel Air, bâtiment pr[...]

129000 €

A vendre dans l'hypercentre de RodezUn appartement de type 3 mansardé de 52[...]

750 €

Une entrée avec placard, une cuisine américaine avec éléments hauts et bas,[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
tatou Il y a 2 mois Le 05/10/2022 à 16:33

La politique dans le sport? Trop tard!!! Voir les athlètes russes interdits de compétitions....les écrans géants pour le foot...
Mais bon regarder les matchs à l'extérieur sous la pluie ou dans le froid (il n'y a pas de tribunes pour les fans zones), c'est bon pour les jeunes mais pas pour moi!

carmeau Il y a 2 mois Le 05/10/2022 à 16:27

et bien commencer par mettre en pratique vos dires-- cdlt