Fusillade mortelle à Grenoble : refus d'obtempérer, voiture volée dans le Gard, le point sur l'enquête

  • Les trois policiers qui avaient été placés en garde à vue par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) ont été laissés libres à l’issue de leur audition mercredi soir. Les trois policiers qui avaient été placés en garde à vue par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) ont été laissés libres à l’issue de leur audition mercredi soir.
    Les trois policiers qui avaient été placés en garde à vue par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) ont été laissés libres à l’issue de leur audition mercredi soir. Repro CPA
Publié le

Une jeune femme de 18 ans a été tuée dans la nuit de mardi 4 à mercredi 5 octobre à Grenoble (Isère). Elle se trouvait dans une voiture volée dans le Gard engagée dans une course-poursuite avec la police. Le conducteur du véhicule, âgé d’une vingtaine d’années, légèrement blessé, avait refusé d'obtempérer. Que sait-on, ce jeudi 6 octobre ?

Trois policiers grenoblois de la sécurité publique de l’Isère ont fait feu dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 octobre en direction d’un véhicule après un refus d'obtempérer. 

1. Le conducteur déjà connu de la justice

Son conducteur, après avoir tiré sur eux avec une arme de poing lors d’une course-poursuite, avait forcé le passage et percuté leur véhicule. L’homme, un truand de 30 ans déjà connu de la justice pour des faits semblables, avait ensuite été interpellé à Grenoble.

De nationalité marocaine, connu comme un acteur du trafic de drogue dans le Vaucluse selon le Dauphiné Libéré, avait également interdiction de quitter le territoire français. En 2013, il avait été condamné à huit ans de prison pour avoir tiré sur des policiers dans le Vaucluse. Il était sorti de détention en mars 2021.

Touchée par un projectile, sa passagère, a succombé à ses blessures lors de la course-poursuite. L'autopsie de la jeune fille décédée devait avoir lieu ce jeudi matin.

Le suspect, Ouadia Kaouass, est toujours hospitalisé au CHU de Grenoble mais ses jours ne sont pas en danger. Une information judiciaire va être ouverte ce jeudi, le juge d'instruction entendra le mis en cause lorsque cela sera médicalement possible.

2. Les trois policiers laissés libres

Les trois policiers qui avaient été placés en garde à vue par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) ont été laissés libres à l’issue de leur audition mercredi soir.

3. Voiture volée dans le Gard

Selon les informations de Midi Mibre, la voiture dans laquelle se trouvaient la victime et Ouadia K. avait été volée dans le Gard. Elle appartient à un pêcheur qui avait laissé son véhicule au bord de la route, près du Rhône, à Codolet. Il avait signalé le vol aux gendarmes précisent nos confrères. 

L’enquête menée par la police des polices sur les circonstances de l’usage des armes par les fonctionnaires se poursuit. Une information judiciaire doit être ouverte ce jeudi.

Centre Presse Aveyron
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

130000 €

Rodez, proche du centre ville, appartement de type 3 situé au 4ème et der[...]

500 €

RODEZ HYPERCENTRE : Grand T2 comprenant hall d'entrée avec placard, cuisin[...]

420 €

Dans le centre ville de Rodez à proximité de l'IUT et du lycée Monteils se [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez