Journée nationale des aidants : êtes-vous concerné par l’allocation journalière et comment en bénéficier ?

  • Peu de personnes le savent mais il existe différentes aides pour compenser sa perte de revenus.
    Peu de personnes le savent mais il existe différentes aides pour compenser sa perte de revenus. Photo - Destination santé
Publié le
Destination Santé

Ils aident au quotidien un parent ou un proche en perte d’autonomie et peuvent bénéficier de soutiens financiers pour compenser leur perte de revenu... à condition d’en faire la demande.

En cette journée nationale des aidants, focus sur l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA) et les modalités pour en bénéficier. Avez-vous déjà entendu parler de l’AJPA ? Si ce n’est pas le cas, c’est normal : le gouvernement le reconnaît lui-même dans son "Guide ministériel du proche aidant" : "La diversité des aides et prestations proposées ainsi que la multiplicité des interlocuteurs concernés contribuent à rendre peu lisibles les dispositifs existants".

Qu’est-ce qu’un proche aidant ?

Sur le plan juridique, il est défini depuis 2015 comme une personne "qui vient en aide de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap". Et dans certains cas, pour remplir ce rôle, il arrive que le proche aidant doive mettre entre parenthèse sa carrière professionnelle.

58,59 € par jour

Et c’est donc là qu’intervient l’AJPA, l’allocation journalière du proche aidant. Il s’agit d’un revenu de remplacement, versé par la Caisse d’allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole, et destiné à compenser la perte de revenus liée à une réduction de temps de travail pour aider un proche. Montant de l’indemnité versée à l’aidant actif : 58,59 € par jour, dans la limite de 66 jours (avec un plafond 22 allocations journalières par mois) pour l’ensemble de la carrière.

Comment en bénéficier ?

Les conditions d’accès à cette allocation créée en 2020 ont été élargies par décret en juillet dernier : elle est désormais ouverte aux aidants de toutes les personnes bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), et ce, quel que soit leur niveau de perte d’autonomie. Plus de 500 000 personnes sont donc potentiellement éligibles à cette aide, quel que soit leur statut : salarié, fonctionnaire, sans emploi ou travailleur indépendant.

Pour connaître les démarches à effectuer afin de bénéficier de cette aide, rendez-vous sur le site de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, www.cnsa.fr.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?