Aveyron : des chasseurs au secours d'un cerf coincé dans un grillage

  • Il a fallu utiliser des pinces et des cordes pour libérer le malheureux.
    Il a fallu utiliser des pinces et des cordes pour libérer le malheureux. Photo - Chasseurs de Pomayrols
  • Le cerf s'est retrouvé prisonnier après un combat avec un autre cerf.
    Le cerf s'est retrouvé prisonnier après un combat avec un autre cerf. Photo - Chasseurs de Pomayrols
Publié le

Le combat entre deux cerfs a conduit l'un d'entre eux à se retrouver coincé dans le grillage d'une clôture. 

Le brame du cerf, ce n’est pas qu’un concours de baryton. Souvent, quand l’intimidation ne suffit pas il faut passer à l’action et se battre. C’est ce qui est arrivé à Pomayrols. Alors que deux cerfs se jaugent et décident d’en découdre, à un moment du combat, ils se retrouvent nez à nez de part et d’autre d’une clôture.

Combat entre deux cerfs

Qu’à cela ne tienne, le combat repart de plus belle et l’un des deux belligérants se retrouve prisonnier du grillage par l’empaumure. C’est Claude qui en allant voir ses brebis a vu l’infortuné cerf pris dans le grillage. Il a tout de suite alerté les chasseurs de Pomayrols qui sont venus armés de cordes et de pinces pour le délivrer. Seulement voilà, le cerf ne comptait pas se laisser libérer aussi facilement.

Il avait tenté son va-tout pour s’en sortir et avait réussi à arracher plus de 10 m de grillage. Il était donc impossible de l’approcher à moins de 10 m sans prendre un risque inconsidéré. La force et la colère étant du côté de l’ongulé, les chasseurs ont dû ruser. Tantôt en l’effrayant, tantôt en servant de cible ils ont fait tourner le cerf autour d’un arbre, toujours dans le même sens.

Il enroule le grillage autour de l'arbre

Petit à petit, sans s’en rendre compte le cerf réduisait sa marge de manœuvre. Quand il a fini d’enrouler le grillage autour de l’arbre, il n’avait plus autant de l’attitude pour charger. Alors, courageusement, les chasseurs de Pomayrols à l’aide de cordes ont réussi à immobiliser le 12 cors et ont pu couper le grillage.

Pinces et cordes pour le délivrer

Une fois libéré, le cerf a fait 5 m à peine puis il s’est couché. Les chasseurs et le cerf sont ainsi restés de longues minutes à s’observer, les yeux dans les yeux. Puis, le cerf s’est relevé et a regagné les bois, certainement pour prendre un repos réparateur avant de retourner bramer.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

115000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier !RODEZ, Secteur [...]

503 €

SECTEUR RODEZ : Appartement 2 chambres entièrement refait à neuf, le charme[...]

59500 €

En exclusivité ! OPPORTUNITE A SAISIR ! Vente de murs commerciaux en premi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Titi2707 Il y a 2 mois Le 07/10/2022 à 19:22

au top

Milsabords Il y a 2 mois Le 07/10/2022 à 13:47

Belle histoire à l'épilogue magique . Souhaitons lui d'échapper pour de longues années à la "régulation" par ses sauveurs ...

Aquoibon Il y a 2 mois Le 07/10/2022 à 13:39

" Il n'avait plus autant de latitude et non l'attitude, pour charger"...
Ceci dit, il aurait mieux valu l'endormir au lieu de l'affoler et l'épuiser ainsi !
C'est pas la corrida !!