Des réductions de l’éclairage public et du chauffage au service de l’intérêt général

Abonnés
  • Des élus locaux engagéspour les économies d’énergie.
    Des élus locaux engagéspour les économies d’énergie.
Publié le

Extinction de l’éclairage public de 21h30 à 6h30 dans toutes les zones de la commune

Le maire Jean-Philippe Sadoul, Dominique Gombert, 1re adjointe, Alain Bessière et Cédric Albinet, Adjoints, Christian Delheure, conseil municipal délégué, ont tenu une conférence de presse lundi dernier à la mairie de Luc pour présenter le nouveau cadre de l’extinction de l’éclairage public.

Le conseil municipal par délibération du 17 décembre 2018 affirmait sa volonté d’engager la transition écologique et énergétique du territoire communal en commençant des actions en faveur de la maîtrise des consommations d’énergie dont l’extinction de l’éclairage public a constitué une décision phare. Une nouvelle étape en faveur d’une extinction plus importante de l’éclairage était donc franchie par les élus. L’évolution proposée reposait sur le maintien du zonage établi en 2018, une coupure généralisée de 23 h à 5 h 30, la suppression de la distinction entre la semaine et le week-end. Mise en œuvre sous forme d’une expérimentation dès 2014-2015, l’extinction de l’éclairage public à Luc-la-Primaube a permis la réalisation d’économies en matière de consommation d’énergie. Ainsi sur la période 2016/2020, le nombre de KWH consommés en éclairage public est passé de 655 497 en 2016 à 419 003 en 2020, soit une baisse de l’ordre de 36 %.

La dépense allouée à cette consommation énergétique est passée de 82 300 euros en 2016 à 60 427 euros en 2020, soit une baisse de 27 %. L’objectif généralisé de sobriété énergétique conduit aujourd’hui à franchir une nouvelle étape en matière d’extinction de l’éclairage public ayant pour objet l’allongement de la plage horaire éteinte de 21 h 30 à 6 h 30 dans toutes les zones de la commune, semaine et week-end, à l’exception de l’avenue de Rodez hors agglomération dont l’extinction est programmée de 20 h 30 à 6 h 30. Des restrictions qui ne pénaliseront en aucun cas les associations qui organisent des manifestations que ce soit à l’Espace St-Exupéry à La Primaube ou à l’Espace Animation de Luc.

En résumé, en éteignant 9 heures l’éclairage public, la consommation annuelle serait de 328 044 kWh et la dépense annuelle de 52 014 €. La commune économise 327 453 kWh par rapport à 2016 soit 30 286 €, 90 959 kWh par rapport à 2020 soit 8 413 €. La commune compte à ce jour 1 750 points lumineux dont 600 points connectés ou connectables à éclairage Led, 51 points de distributions et comptage équipés chacun d’horloge astronomique.

La commune dispose de plusieurs types de tête d’éclairage, soit du Led Connecté ou connectable mais également des têtes de sodium, boule ou mercure. Une lampe type Led consomme en moyenne 0,035 kWh contre 0,125 kWh pour une lampe traditionnelle. Dans un souci d’économie, la commune n’installe depuis plusieurs années que des têtes d’éclairage Led.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

20 €

Place de parking extérieure dans la résidence sécurisée Le Clos Beauséjour [...]

280000 €

Belle maison T5 en pierre, sans vis à vis, composée d'une pièce de vie avec[...]

142000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?