Guerre en Ukraine : spectaculaire explosion sur le Pont de Crimée, symbole de l’occupation

  • Le spectaculaire incendie du pont. Le spectaculaire incendie du pont.
    Le spectaculaire incendie du pont. Capture d'écran Twitter
Publié le

Un incendie a conduit à l’arrêt de tout trafic une bonne partie de la journée. L’ouvrage d’art, qui relie la Crimée, annexée par la Russie en 2014, avait été inauguré par Vladimir Poutine en 2019.

L’explosion d’un camion de marchandises à proximité d’un train a fortement endommagé dans la matinée du samedi 8 octobre le pont de Kertch qui relie la Crimée à la Russie, ligne de ravitaillement capitale des forces russes pour tenir les territoires occupés du sud de l’Ukraine. Sept wagons-citernes ont pris feu et deux sections du pont se sont effondrées. L’ouvrage, inauguré en 2019 par Vladimir Poutine, est un symbole de l’annexion de la péninsule ukrainienne par la Russie, en 2014.
Trois personnes ont été tuées, probablement les occupants d’une voiture circulant à proximité du camion. La circulation des voitures et des trains a repris dans l’après-midi.

Voie d’accès

Le pont constitue une voie d’accès majeure pour les forces russes qui ont pris le contrôle d’une grande partie de la région de Kherson.
L’explosion intervient au lendemain du 70e anniversaire de Poutine, alors que la Russie subit de nombreux revers. Moqueur, le chef de la sécurité nationale ukrainien et du Conseil de défense, Oleksiy Danilov, a publié une vidéo du pont sur laquelle on entend Marilyn Monroe chantant “Happy Birthday, Mr President !” Pour la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, la réaction de Kiev « témoigne de la nature terroriste » de l’accident.
Depuis le 24 février, des responsables ukrainiens font régulièrement allusion à leur volonté de détruire le pont de Kertch. Un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré sur Twitter que cet incendie était « le début » de quelque chose.
« Tout ce qui est illégal doit être détruit, tout ce qui a été volé doit être récupéré, toutes les régions occupées par la Russie doivent être libérées », a écrit Mykhailo Podolyak qui renvoie vers « une piste russe » : « Le camion est entré sur le pont depuis le côté russe. C’est en Russie qu’il faut chercher les réponses. »
De son côté, Vladimir Poutine a ordonné un renforcement de la sécurité autour du pont ainsi que des infrastructures d’approvisionnement en électricité et en gaz naturel de la péninsule.

Les Russes remplacent le commandant de la guerre en Ukraine

« Le général d’armée Sergueï Sourovikine a été nommé commandant du groupement combiné de troupes dans la zone de l’opération militaire spéciale » en Ukraine, a annoncé samedi 8 octobre le ministère de la Défense russe sur le réseau Telegram. Sourovikine, 55 ans, est un vétéran des guerres au Tadjikistan, en Tchétchénie en en Syrie. Il succède vraisemblablement à Alexandre Dvornikov, dont le nom n’a jamais été officiellement confirmé, après une série de revers de l’armée russe.

 

Centre Presse Aveyron