Bozouls. À la galerie, Florian Melloul revisite l’œuvre du sculpteur Denys Puech

Abonnés
  • L’artiste (au centre) entouré du maire et de Christine Presne du département
    L’artiste (au centre) entouré du maire et de Christine Presne du département
  • En discussion avec l'artiste
    En discussion avec l'artiste
Publié le
CORRESPONDANT

Florian Melloul, artiste plasticien, a contacté Aveyron culture et la mairie de Bozouls pour imaginer un projet autour de l’œuvre du sculpteur Denys Puech, qui est né à Gavernac (commune de Bozouls) en 1854.

L’artiste est admiratif du travail de ce sculpteur de renom qui mérite selon lui une plus grande notoriété.

Ce projet a pour objectif de redécouvrir l’œuvre immense de Denys Puech et de sensibiliser le plus grand nombre à la puissance et l’originalité de ses réalisations. Du petit paysan aveyronnais au directeur de la villa de Médicis la vie de Denys Puech est passionnante.

Florian Melloul, autodidacte, a toujours eu la volonté de développer son style, d’apposer sa patte, influencé par les courants artistiques tel que le classicisme, l’art de rue et l’art contemporain. Florian s’intéresse aux nouvelles technologies appliquées à l’art il aime expérimenter de nouvelles voies de création.

Ici, pour cette exposition, l’artiste utilise le bleu de Klein (une couleur d’imagination inventée par Klein qui ouvre selon lui sur le monde invisible des idées et de la spiritualité) et celle Vantablack (une matière inventée en 2012 faite de nanotube de carbone agencés verticalement et serrés les uns contre les autres comme une forêt d’arbres).

Le visiteur ressent de la puissance dans ces tableaux.

Lors du vernissage, qui a eu lieu dernièrement, Jean-Luc Calmelly, maire de la cité, n’a pas manqué de se réjouir que cette galerie permette de mettre en valeur ces œuvres en hommage à Denys Puech, par cette vision moderne proposée par Florian Melloul.

La galerie est ouverte au public jusqu’au 29 octobre les mercredis, jeudis, samedis de 14 heures à midi, les mercredis, samedis, vendredis et samedis de 14 heures à 17 heures. Des séances sont réservées aux scolaires les lundis et mardis. Entrée libre.

Cette exposition prendra par la suite la direction de Baraqueville et Millau.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?