Football : pour Lionel Mpasi, "l’alchimie est en train de prendre" à Rodez

Abonnés
  • Avec plusieurs interventions décisives à son actif, Lionel Mpasi a été un des meilleurs Ruthénois, samedi.
    Avec plusieurs interventions décisives à son actif, Lionel Mpasi a été un des meilleurs Ruthénois, samedi. JLB
Publié le

Le gardien de Rodez est revenu sur le nul obtenu en fin de match face au Havre (1-1), samedi 15 octobre.

Quel est votre sentiment après votre match nul contre Le Havre (1-1) ?

C’est une satisfaction car on a réussi à revenir au score. Cela montre une grosse force de caractère du groupe car cela fait plusieurs fois que ça nous arrive. On a su emmener le public, qui nous a poussés, ce qui nous a fait énormément de bien.

Vous étiez déjà revenu au score après avoir été mené contre Annecy (2-2), le Paris FC (2-1) et Pau (2-2). Qu’est-ce que cela signifie de votre équipe ?

Ça me fait penser au Rodez d’avant, quand on était chiant à jouer et qu’on ne lâchait jamais. C’est ce qui se passe en ce moment. Le groupe a mis du temps à se construire, il a fallu attendre avant d’avoir une bonne vie commune car des joueurs sont arrivés tard. L’alchimie est en train de prendre, et cela se voit sur le terrain.

En début de saison, vous avez subi de grosses défaites face à des équipes du haut de tableau, contre Bordeaux (0-3) et Metz (1-4). Quels progrès révèlent votre nul contre Le Havre ?

Le coach a travaillé un plan de jeu toute la semaine pour essayer de les déranger. En première mi-temps, on n’a pas su exister avec le ballon, on a beaucoup défendu, mais on n’a pas lâché. On a pris un but un petit peu malheureux mais on ne s’est pas désolidarisé. Je pense que c’est à ce niveau que nous avons progressé, dans le fait de ne pas lâcher. De plus, contre Bordeaux et Metz, on a pris des buts rapidement, là on est arrivé à faire durer le match.

A lire aussi : Football : Lionel Mpasi - Arthur Desmas, le match des retrouvailles

À titre personnel, comment jugez-vous votre prestation ?

J’ai essayé d’aider l’aider l’équipe, comme d’habitude. En ce moment je me sens bien, on travaille bien à l’entraînement et ce qui se passe le week-end est le reflet de ce qui est fait en semaine. Je suis content d’avoir aidé l’équipe à prendre un point. On va continuer à travailler et aller à Caen dans les mêmes valeurs et toujours dans l’idée de prendre des points.

Durant l’intersaison, l’entraîneur vous avez rétrogradé dans un rôle de doublure, après le recrutement de Sébastien Cibois. Comment avez-vous vécu ce passage ?

Je ne vais pas vous mentir, c’était dur. Quand on est compétiteur, ce n’est pas facile à accepter, surtout après avoir goûté au rectangle vert. Ça a été dur une ou deux semaines, après j’ai pris ça comme une force. J’ai travaillé, montré que j’étais toujours présent. Pour l’instant, ça me réussit, je vais essayer de continuer dans cette voie.

A lire aussi : Football : entre Sébastien Cibois et Lionel Mpasi, la concurrence des gardiens est ouverte à Rodez

Avez-vous eu des envies de départ cet été ?

Non. J’ai juste eu envie de prouver à tout le monde que j’étais toujours là.

Comment voyez-vous la suite de la saison ?

Avec ce qu’on produit depuis trois ou quatre semaines, on ne peut aller qu’en s’améliorant. Si on garde les mêmes valeurs, si on continue à s’améliorer techniquement, car ce qu’on fait avec le ballon est beaucoup mieux qu’avant, et puisque la réussite finira par tourner en notre faveur, on arrivera à gagner des matches. Et notamment à la maison, où on attend toujours notre première victoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Guillaume Verdu
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme11542 Il y a 5 mois Le 16/10/2022 à 21:25

Gardien Top class de Ligue 2 ! Travail Humilité Education la classe Lionel