"Le temps n’existe pas", à l’espace Yves-Roques ce samedi

  • Une mise en scène toute de légèreté et d’élégance.
    Une mise en scène toute de légèreté et d’élégance.
Publié le

Le Théâtre pour Demain et Après présente "Le temps n’existe pas", le samedi 22 octobre, à 20 h 30, à l’espace Yves Roques, à Decazeville.

Un texte original de Christophe Ribeyre, avec Elsa Carrié, Stéphanie Germain-Caulet, Laurent Cornic, Quentin Muller et Didier Dulac.

L’histoire retrace celle de deux êtres que tout sépare, avec les espaces-temps qui se frôlent pour que jaillissent les émotions. Rien de commun à première vue entre le "vieux schnock grognon mais rassurant" et la jeune étudiante évanescente, ingénue et maladroite… Et pourtant, ces deux êtres, lesquels ne partagent ni la même langue — le plaisir de l’écrit pour lui, la spontanéité et la volatilité de l’oral ou du SMS pour elle –, ni le même mode vie, "boum" de jadis versus "super teuf" d’aujourd’hui, semblent au contraire en totale osmose et fusionnent d’empathie toute de générosité.

La force apparente de l’un fait écho à la fragilité secrète de l’autre. C’est remarquable d’authenticité et de précision.

L’intégralité de la recette sera reversée au profit du spectacle de la grande grève des mineurs en 1961 et 1962, qui sera joué mi-février au Laminoir.

Tarif : 8 €. Réservation par SMS 06 87 32 74 48.

GDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?