Sortie de piste à Orly du vol Rodez-Paris : "Tous les passagers ont eu très peur quand l'appareil s'est emballé"

  • Les passagers en seront quittes pour une grosse, très grosse frayeur. Les passagers en seront quittes pour une grosse, très grosse frayeur.
    Les passagers en seront quittes pour une grosse, très grosse frayeur. Capture d'écran - Forum ruthénois - Facebook
Publié le , mis à jour

L'avion qui a décollé de Rodez ce jeudi 20 octobre a fait une sortie de  piste, vraisemblablement à cause du mauvais temps. Une passagère du vol témoigne. 

Énorme frayeur pour les passagers du vol Paris-Rodez de ce jeudi 20 octobre, peu après 19h30. En effet, l'avion de la compagnie Amelia est sorti de la piste, juste après son atterrissage sur le tarmac de l'aéroport d'Orly. Une passagère présente à bord du vol raconte ces quelques minutes où "les personnes présentes dans l'avion ont eu très peur".

"Il y avait un gros orage sur Paris au moment de notre atterrissage"

"Il y avait un gros orage sur Paris, lors de notre atterrissage. Le commandant de bord nous avait prévenus que ça risquait d'être sportif, explique Sandrine Lacombe, directrice de l'ECG (école de gestion et de commerce). Nous étions soulagés lorsque l'avion a posé ses roues sur la piste mais c'est alors que l'appareil s'est emballé."

"Il était impossible pour l'avion de freiner"

"La piste était complètement détrempée. Il était impossible pour l'avion de freiner, nous étions à pleine vitesse", poursuit Sandrine Lacombe. "L'arrière de l'avion a commencé à faire des embardées à droite et à gauche. Il était impossible de rester droit".

"L'avion a terminé sa course dans l'herbe"

À l’intérieur de l'appareil où se trouvait la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite à Pont-de-Salars, "tout le monde a eu peur, forcément. Et nous avons fini par arriver en bout de piste. L'avion a terminé sa course dans l'herbe".

Les pompiers de l'aéroport d'Orly "sont arrivés très rapidement sur place afin de vérifier si l'appareil ne perdait pas de carburant, puis nous avons fini par être évacués", glisse Sandrine Lacombe. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les passagers.

"Tout le monde a eu très peur"

"Nous n'avons pas pu récupérer nos bagages. Mais finalement ce n'est pas le plus important. Nous avons fini par en plaisanter entre nous, mais franchement, tout le monde a eu très peur", conclut-elle.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

266 €

Une entrée avec placard, un séjour avec coin cuisine (frigo, plaques, hotte[...]

500000 €

OPPORTUNITE A SAISIR ! Situé sur la commune de Rodez, Bel Air, bâtiment pr[...]

30 €

Emplacement de parking couvert N°1[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?