Aveyron : (re)mobilisation sur le front du Téléthon

Abonnés
  • Michel Allot, ravi de recevoir Frédéric Revah, en rpésence de la conseillère départementale Emilie Saules.
    Michel Allot, ravi de recevoir Frédéric Revah, en rpésence de la conseillère départementale Emilie Saules. Centre Presse - Ph. R.
Publié le

Ce lundi 17 octobre, le directeur général du Généthon, Frédéric Revah, est venu à la rencontre d'une délégation aveyronnaise remobilisée après deux années difficiles.  

"Je peux vous l'assurer, il y aura beaucoup d'animations proposées  cette année en Aveyron pour le Téléthon". Michel Allot, le coordonnateur départemental du Téléthon, avait le sourire lundi, à quelques heures de la convention départementale. Depuis plusieurs mois, et avec l'appui du conseil départemental, les troupes ont été remobilisées. En s'appuyant sur l'ancien découpage cantonal, quarante-six délégués cantonaux sont mobilisés sur le territoire. 

"Nous avons à cœur de revenir à la première place de la solidarité par habitant" ne cache pas Michel Allot. Et faire ainsi oublier deux précédentes années rendues très difficiles par la pandémie. "Nous avons connu une grosse baisse en 2020, avec environ 300 000 euros de collectés. En 2021, nous avons atteint 488 000 euros sans organisation de grandes manifestations. Or, la collecte dans le département au profit de l'AFM avoisine généralement les 650 000 euros". 

C'est dans ce contexte-là que Michel Allot a demandé à l'organisation nationale, et notamment sa présidente Laurence Tiennot-Herment, la venue d'une personnalité  pour la traditionnelle convention. Michel Allot n'a pas  été déçu en apprenant que le directeur général du Généthon, le premier laboratoire financé par l'association française de lutte conte les myopathies, Frédéric Revah, viendrait en personne à Rodez. 

Ce dernier a notamment pu expliquer comment le laboratoire s'est acharné à poursuivre son travail malgré la pandémie. Et le rôle que celui-ci a également pu jouer dans cette situation sanitaire. Car les recherches effectuées au sein du Généthon ont permis d'aller plus vite dans nombre de domaines. Lundi soir, comme il le dit lui-même, Frédéric Revah est venu "partager l'enthousiasme des 120 chercheurs et parler de la révolution que peut représenter la thérapie génique". 

De quoi motiver les troupes  à l'heure où la bataille des dons s'annonce cette année encore difficile compte tenu du contexte économique. "Les délégués cantonaux ont conscience qu'ils ont une mission : celle aussi de redonner aux gens cette envie de mener grandes actions ensemble. Le travail est en tout cas lancé" se félicite Michel Allot. 

Rendez-vous les 2 et 3 décembre prochains pour l'édition 2022 du Téléthon qui sera cette année parrainée par le comédien et humoriste Kev Adams. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?