Handball : Rodez-Onet compte "montrer un autre visage" contre Guilherand-Granges

  • Les joueurs du Roc retrouvent le parquet de l’Amphithéâtre samedi 22 octobre, avec la réception de Guilherand-Granges.
    Les joueurs du Roc retrouvent le parquet de l’Amphithéâtre samedi 22 octobre, avec la réception de Guilherand-Granges. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le

Deux semaines après leur premier revers de la saison à Saint-Raphaël (39-30), les joueurs du Roc (5es), reçoivent Guilherand-Granges (8e), à l'occasion de la 5e journée de Nationale 2. Coup d'envoi à 19 heures samedi 22 octobre, à l’Amphithéâtre de Rodez. 

Le match d’après

Qualifié de "faillite collective" par Raphaël Geslan, l’entraîneur de l’équipe fanion masculine, la défaite 39-30 à Saint-Raphaël a mis un coup au Roc il y a deux semaines. Alors pour la réception de Guilherand-Granges (8e) à 19 heures samedi 22 octobre à l’Amphithéâtre de Rodez, les Aveyronnais (5e) veulent "montrer un autre visage". D’autant que ce revers a stoppé net un des objectifs de l’entente Rodez-Onet : rester invaincu.

"On attend une réaction des joueurs, ajoute le technicien. On les a tous vus individuellement pour comprendre ce qu’il s’était passé. On a beaucoup parlé et on a travaillé les erreurs tactiques qui nous ont coûté beaucoup de pertes de balles." Le coach espère retrouver la défense solide et l’attaque agressive qui ont fait la force des siens contre l’AS BTP Nice et Monaco. Et en face, les Ardéchois se sont inclinés une fois de plus que le Roc, qui a fait le nul (29-29, contre Prades-le-Lez) pour son premier match. "C’est une équipe qui a fini dans le haut de tableau la saison dernière, et elle est performante", prévient Raphaël Geslan.

Levalois revenu, le groupe au complet

Aucun absent. Avec le retour de blessure de Rulane Levalois, le Roc est au complet ce week-end. Raphaël Geslan va d’ailleurs devoir écarter deux de ses joueurs de la feuille de match pour la réception de Guilherand-Granges. Mais s’il va devoir choisir parmi ses forces, le technicien pourra s’appuyer sur ce groupe fourni pour le bloc de cinq matches en cinq semaines qui les attend à partir du 5 novembre. "Ce début de calendrier morcelé est un peu pénible, reconnaît l’entraîneur. C’est compliqué pour enchaîner et on essaie de caler la récupération le mieux possible, notamment pour préparer le prochain bloc. Mais avant, il y a Guilherand-Granges."

Wael Kchouk est arrivé

Attendu dans le vestiaire du Roc depuis la reprise des entraînements, en août, Wael Kchouk est finalement arrivé sur le Piton il y a une semaine. Le pivot de 24 ans était en attente de son visa de travail depuis de longues semaines. En attendant, il s’entraînait de son côté dans son pays natal, en Tunisie. "Son visa a été validé mercredi 12 octobre et le vendredi il était en Aveyron", précise Raphaël Geslan. L’ancien joueur de l’US Gremda a rejoint le groupe du Roc lundi 17 octobre. Et l’entraîneur ne savait pas, vendredi après-midi, s’il ferait jouer son premier match à la recrue ce week-end.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

370 €

Vous cherchez un logement dans une résidence calme et sécurisé ?Dans un sec[...]

30 €

Emplacement de parking couvert N°1[...]

125000 €

RODEZ GOURGAN, appartement avec 2 chambres. Cadre de vie privilégié dans ce[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?