Aveyron : six jeunes hommes interpellés après plusieurs extorsions dans le centre de Rodez

  • Au cours de leurs auditions, les mis en cause ont confirmé que leur but était d'extorquer des victimes rencontrées via un faux profil crée sur un site de rencontres.
    Au cours de leurs auditions, les mis en cause ont confirmé que leur but était d'extorquer des victimes rencontrées via un faux profil crée sur un site de rencontres. Archives Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour
Xavier Buisson

Quatre faits, basés sur le même mode opératoire, ont été rapportés au commissariat de Rodez. Les auteurs présumés se faisaient passer pour une jeune fille de 15 ans. Ces extorsions (et tentatives) ont eu lieu entre vendredi 21 et lundi 24 octobre pour un préjudice global relativement faible.

C'est une "affaire à tiroirs" qui a été mise au jour par les hommes et femmes du commissariat de Rodez au cours de la semaine. Tout commence, vendredi 21 octobre, quand un homme se présente au commissariat. Il vient porter plainte après avoir été agressé par quatre individus en centre-ville. Suite à plusieurs échanges sur un site internet, il pensait se rendre à une rencontre amoureuse mais, à l'arrivée, il tombe sur quatre individus qui, après avoir monté un faux profil sur ce site de rencontre, ont tenté de le détrousser.

Cette première étape n'est considérée par les policiers que comme une tentative d'extorsion, aucun préjudice n'a été à déplorer du fait que le compte en banque de la victime, sur lequel les auteurs présumés lui ont demandé de faire un retrait d'argent, n'était pas approvisionné.

Au commissariat, les enquêteurs commencent leur travail de recherche et d'identification et remontent sur quatre faits similaires basés sur le même mode opératoire. Trois personnes sont interpellées mardi 25 octobre, trois autres le lendemain. Les auteurs présumés, placés en garde à vue dans le cadre de cette affaire, sont trois mineurs ainsi que trois jeunes majeurs, âgés de 18 à 20 ans ; tous résident sur l'agglomération ruthénoise.

Un préjudice faible et aucune violence reprochée aux auteurs présumés

Au cours de leurs auditions, ils ont reconnu les faits, confirmé que leur but était bien d'extorquer des victimes rencontrées via ce faux profil crée sur un site de rencontre. Ils se faisaient passer pour une jeune fille de 15 ans et, selon l'avocate de l'un des auteurs présumés, l'annonçaient clairement et systématiquement à leurs futures victimes. Aucun fait de violence n'a été reproché aux jeunes hommes mis en cause. Le préjudice des extorsions et tentatives est relativement faible : 150 € en liquide, un téléphone portable ainsi qu'une console de jeux vidéo.

Trois d'entre eux ont été présentés au parquet : deux mineurs, placés sous contrôle judiciaire en attendant leur présentation à un juge pour enfants et un majeur, lui aussi sous contrôle judiciaire en attendant d'être présenté au tribunal judiciaire. Les trois autres personnes mises en cause ont été remises en liberté ; deux, moins impliqués et absents lors des extorsions, ne sont pas poursuivis, le dernier sera lui aussi présenté au juge des enfants prochainement. 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 1 année Le 28/10/2022 à 13:06

Pourrait on en savoir plus sur le "profil" des mis en cause?