Jean Delmas, celui "qui fait chanter les objets"

Abonnés
  • Jean Delmas a fait part de son expérience et de ses motivations.
    Jean Delmas a fait part de son expérience et de ses motivations.
Publié le

La récente présentation publique du dernier film d’Yves Garric "Jean Delmas qui fait chanter les objets", tourné pendant le confinement, a réuni élus départementaux et locaux dans une salle des fêtes comble, où souvenirs et émotions étaient présents à la vue de la qualité des témoignages présents dans le film, comme lors des prises de paroles qui ont eu lieu au cours de cette soirée.

Jean-Louis Alibert, maire de Salles-la-Source s’est réjoui de la passion de Jean Delmas qui durent quarante années "a sillonné le département en récupérant ici et là tous les objets qui pouvaient l’être, a étudié la façon de les nommer en Occitan ainsi que la manière de les utiliser." Tous ces objets remplissent les musées départementaux dont il est à l’initiative.

Christine Presne, vice-présidents du conseil départemental en charge de la Culture complète : "le Département possède une collection ethnographique riche de plusieurs dizaines de milliers d’objets. Environ 5 000 d’entre eux sont exposés au musée de Salles-la-Source et 22 000 sont conservés à la réserve départementale de Flavin. Le génie de Jean Delmas a été de les collecter. Ils sont presque toujours bavards pour peu que l’on s’intéresse à eux..."

Jean Delmas était présent lors de cette projection et son témoignage a beaucoup ému le public et aussi les conseillers départementaux du Vallon qui se réjouissent de la présence du musée à Salles-la-Source. "Tous ces objets font partie de notre patrimoine du savoir-faire des générations qui nous ont précédées et forment un témoignage pour les générations à venir", ce que confirme Yves Garric qui livre son sentiment à l’issue de la soirée : "J’ai vraiment eu le sentiment que les spectateurs comprenaient la démarche qui a été la mienne lorsque j’ai entrepris de tourner ce long métrage : au-delà des objets d’un Musée, tenter de faire toucher du doigt la quête d’un homme émerveillé par les savoir-faire du passé. Et soucieux de donner ces savoir-faire en héritage aux générations futures. Avec tout le sens de l’économie, de la sagesse qui vont avec. Il me paraît qu’un tel témoignage n’est pas de trop..."

Le film est édité en DVD par Fleurines. On peut le trouver en librairie et dans les maisons de la presse de la région.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?