C'est quoi Soolizi, cette application aveyronnaise permettant de "capter les souvenirs" ?

Abonnés
  • Gaelle Anderson, créatrice  de l’application.
    Gaelle Anderson, créatrice de l’application.
Publié le

Disponible sur Android, Ios et ordinateurs, cette application destinée à "capter les souvenirs" a été lancée au début du mois de juin sous l’égide de l’entreprise K2 Project, basée à Olemps.

À la fois "journal intime", "réseau social amélioré" avec "l’émotion comme fil conducteur" selon sa créatrice Gaelle Anderson, l’application Soolizi ("soul" pour âme et "easy" pour facile) est le nouveau bébé de l’entreprise K2 Project, basée à Olemps et gérée par une dizaine d’associés entre Aveyron et Tarn.

"Elle a pour but de capter les souvenirs et de les transmettre, garder la mémoire des êtres humains, et ce qui que l’on soit, pour transmettre aux générations futures", explique Gaëlle Anderson. À l’heure où les smartphones regorgent de milliers de photos, Soolizi propose, par le biais de ses "bulles", de conserver les plus marquantes en y ajoutant des commentaires, et ce au fil des années.

Créer un "livre numérique"

Certains utilisent Soolizi pour conserver intacts les souvenirs de l’arrivée d’un enfant, de ses premiers mois ou années… d’autres pour archiver les souvenirs d’un aïeul : "Ils commencent à écrire l’histoire, par exemple, d’un grand-père, en retrouvant des photos dans le grenier ou en recueillant des souvenirs", explique la créatrice de l’application. Soolizi peut archiver les photos, vidéos, textes, fichiers au format PDF, captures d’écran.

Le stockage est totalement sécurisé et aucune donnée n’est revendue à des organismes tiers. Il est possible, au jour le jour, de partager le tout avec ses amis ou sur les réseaux sociaux classiques. La collecte et le partage de ces souvenirs est la "première phase", comme l’explique Gaelle Anderson. Ces souvenirs, sous toutes leurs formes, peuvent être ainsi triés pour ne garder que les plus marquants.

La seconde phase propose aux utilisateurs (ils sont pour l’heure 390) de constituer un "livre numérique" de l’ensemble. En cours de développement, l’intégration des fichiers sonores (pour garder le souvenir des voix) ainsi que la possibilité d’éditer un "vrai" livre ; l’équipe planche actuellement sur la manière réaliser la mise en page.

L’application Soolizi est disponible, gratuitement, pour un stockage jusqu’à 50 mo. Plusieurs formules sont ensuite proposées dont une baptisée "Mémoires" avec un stockage jusqu’à 1000 gigas de données.

Renseignements sur soolizi.com/

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
xavier buisson
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?