Quilles de huit : un cap maintenu malgré des divisions

  • 74 clubs étaient représentés à l’assemblée générale, samedi soir.
    74 clubs étaient représentés à l’assemblée générale, samedi soir. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le

Samedi soir, dans la salle des fêtes de Castelnau-de-Mandailles, se tenait l’assemblée générale du Comité national de quilles de huit, avec quelques épineux sujets à l’ordre du jour.

Un peu plus de la moitié des clubs (74 sur 137) étaient représentés samedi soir sur les contreforts du Lot, à l’occasion de l’AG annuelle du Comité national. Après les traditionnelles remises de trophées et le point sur la situation actuelle avec la Fédération, les dirigeants ont déroulé le bilan de la saison sportive.

Des clubs toujours divisés

Et c’est au moment d’aborder le délicat sujet des joueurs répartis à la moyenne lors du championnat de France individuel que l’assistance a commencé à s’animer. La première remarque des clubs a souligné une incompréhension sur le fait que le résultat du sondage serait directement utilisé pour maintenir la nouvelle formule, avant de rapidement enchaîner sur la difficulté pour le public de suivre les compétiteurs d’un même club. Une remarque à laquelle le CTS a répondu que les spectateurs doivent déjà en faire de même pour suivre des représentants répartis dans plusieurs catégories, séparés, là aussi, par plusieurs terrains. Si le système s’est donc vu maintenu après quelques minutes de débat, au cours duquel on a aussi pu entendre dire que le sondage avait eu le mérite d’avoir été fait et qu’il fallait désormais avancer ; le Comité va tout de même se pencher sur la visibilité des scores pour le public.

Des villages entiers
derrière les séries ?

Côté championnat de France par équipes, l’arrivée de nouvelles catégories, et notamment des séries a généré moins de remous, bien qu’il y ait eu çà et là des avis divergents. D’un côté, les joueurs souhaitant réserver le France pour les équipes étant à un "haut" niveau, et de l’autre, les clubs ne présentant des équipes qu’en série soutenant pleinement cette évolution. On a ainsi pu entendre de la part de ces derniers des "aujourd’hui j’ai une chance de les faire" ou même des "ça va déplacer des petits villages. Le Trauc va être plein le samedi", lors de la collation de fin de soirée.

Cap au sud pour le France

Comme annoncé dans notre édition de samedi, le championnat de France individuel prendra la direction de la préfecture héraultaise pour la seconde fois après 2010. Si la candidature a fait la quasi-unanimité aux yeux des dirigeants, il n’y a aucune amertume du côté du président de Sébazac Yves Pagès, se disant "content pour Montpellier", tout en signifiant que sa candidature devrait être à nouveau déposée pour 2024.

Le président Jérôme Sola a conclu le tour des sujets et l’assemblée en se disant tout de même "heureux" de voir qu’il existe des débats, qui malgré quelques dissensions, montrent que les joueurs sont attentifs à la manière dont la discipline évolue.

La soirée dorée de Trémouilles

Le club de Trémouilles s’est particulièrement distingué lors cette assemblée. Martine Grimal a reçu, des mains de Jacques Regourd et Fernand Arguel, la médaille d’or de la Fédération, venant récompenser ses nombreuses années à œuvrer pour le développement des quilles, devenant par la même occasion, la toute première femme à recevoir cette distinction. Quelques minutes plus tard, Paul-Henri Vidal a, lui, reçu pour la quatrième fois en sept ans, le Huit d’Or, récompensant le meilleur joueur français de la saison. Seul Christophe Recoules (Sébazac) le devance désormais dans ce prestigieux palmarès, avec 6 victoires.
Damien Calmels
Voir les commentaires
L'immobilier à Castelnau-De-Mandailles

78750 €

10 min Espalion, commune de Castelnau, jolie maison de caractère sans terra[...]

64000 €

MAISON DE VILLAGE 3 PIÈCES AVEC TERRASSEVotre agence Laforêt Laguiole vous [...]

69000 €

Charmante maison au coeur de village, en pierres et toiture en Lauzes. D'un[...]

Toutes les annonces immobilières de Castelnau-De-Mandailles
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?