Aveyron : le RN confirme son implantation à Rodez avec Jean-Philippe Chartier

  • Bruno Leleu (à droite), délégué départemental du RN, au côté de Jean-Philippe Chartier.
    Bruno Leleu (à droite), délégué départemental du RN, au côté de Jean-Philippe Chartier. -
Publié le

Le neurologue a souhaité s'engager en politique sous l'étiquette du Rassemblement national. 

"Je souhaite être député à place de Stéphane Mazars". D'emblée, Jean-Philippe Chartier annonce la couleur. Tout récemment, le neurologue a décidé d'embrasser les idées du Rassemblement national et d'envisager de se présenter sous ces couleurs lors des prochaines élections législatives. "Je suis convaincu que la dissolution de l'Assemblée nationale aura lieu bientôt et nous serons là pour présenter une candidature crédible", poursuit-il. Le neurologue ruthénois de 63 ans, qui a toujours "partagé les idées de la droite", se dit "déçu de la timidité de celle-ci et l'état actuel de la France ne me satisfait pas". Le RN lorgne également sur les prochaines élections municipales. Bruno Leleu, délégué départemental, assure "qu'une liste sera présentée. Nous y travaillons activement".