Assurance-chômage : êtes-vous concerné par la réforme si vous êtes un sénior sans travail ?

  • La réforme de l'assurance-Chômage entrera en vigueur le 1er février 2023.
    La réforme de l'assurance-Chômage entrera en vigueur le 1er février 2023. Archives Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

Le gouvernement a détaillé lundi 21 novembre les modalités de sa réforme de l’assurance chômage, adoptée jeudi 17 novembre. L’indemnisation du chômage qui s'appliquera à partir du 1er février 2023 et sera adaptée à la conjoncture économique inquiète de nombreux salariés, particulièrement les séniors.

Les modalités de la future réforme de l'Assurance chômage inquiètent de nombreux salariés, car la durée d'indemnisation va sérieusement baisser - de l'ordre de 25% - lorsque le chômage sera en dessous de 9%  

Ainsi, si selon le taux de chômage, pour les chômeurs qui s'inscriront à Pôle emploi, deux cas seront envisageables et moduleront leurs droits :
- une "période verte" : si le taux de chômage est sous les 9 % ou s’il baisse durant trois trimestres consécutifs, la durée des droits baissera de 25 % pour les bénéficiaires avec un plancher minimal de 6 mois.
- une période rouge" : si le taux de chômage passe au-dessus des 9 %, ou augmente de 0,8 % en un trimestre, la durée d’indemnisation est rétablie à son niveau actuel.

A lire aussi : Une indemnité chômage pour les seniors acceptant de retourner au travail ?

De 24 mois à 18 mois

Aujourd'hui, les droits à l'indemnisation par Pôle emploi sont ouverts pendant 24 mois. Après la réforme, ce sera de 18 mois.
Pour les salariés âgés entre 53 et 54 ans, la durée d'indemnisation passera donc de 30 mois actuellement à 22 mois. Et pour les plus de 55 ans la durée d'indemnisation va passer de 36 mois à 27 mois.

Pour les seniors qui ont souvent beaucoup de mal à retrouver un emploi une fois au chômage, se posent beaucoup de questions pour savoir si, déjà au chômage, ils verront leur durée d'indemnisation baisser. Ou si, en pleine négociation et bientôt inscrits au chômage, ils seront également concernés par cette nouvelle donne.

Les salariés, y compris seniors, qui sont déjà au chômage, ne seront pas affectés par la réforme. Leur durée d'indemnisation prévue initialement ne changera pas. En revanche, pour ceux qui vont s'inscrire à Pôle emploi dans les prochains jours ou semaines, tout dépendra de la date : en effet, la réforme entrera en vigueur le 1er février 2023. Pour les personnes inscrites avant cette date, leur durée d'indemnisation sera toujours de 24, 30 ou 36 mois selon l'âge.

Hervé Garric
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?