Football : voici qui sont ces trois Aveyronnais à avoir déjà joué en équipe de France

  • Ils sont seulement trois Aveyronnais à avoir déjà joué avec les Bleus !
    Ils sont seulement trois Aveyronnais à avoir déjà joué avec les Bleus ! -
  • Louis Polonia, et Robert Szczepaniak. Le troisième étant Justin Vialaret (pas d’illustration). Louis Polonia, et Robert Szczepaniak. Le troisième étant Justin Vialaret (pas d’illustration).
    Louis Polonia, et Robert Szczepaniak. Le troisième étant Justin Vialaret (pas d’illustration). Repro CP - Repro CP
  • Louis Polonia, et Robert Szczepaniak. Le troisième étant Justin Vialaret (pas d’illustration).
    Louis Polonia, et Robert Szczepaniak. Le troisième étant Justin Vialaret (pas d’illustration). Repro CP - Repro CP
Publié le , mis à jour

Les Tricolores ont démarré leur coupe du monde au Qatar mardi, contre l’Australie (4-1). À cette occasion, retrouvez une rubrique « panorama du football aveyronnais » spéciale Bleus, avec notamment un focus sur les trois seuls joueurs du département à avoir porté le maillot de la sélection française A.

Des Aveyronnais chez les Bleus… Ces mots ne semblent plus aller de pair ces derniers temps. Pourtant, dans l’histoire, trois natifs du département ont revêtu la tunique tricolore dans des compétitions officielles sous l’égide de la FIFA. Il y a d’abord eu Justin Vialaret en 1908, puis Louis Polonia en 1960 et enfin, Robert Szczepaniak entre 1967 et 1968.

Justin Vialaret

Le Millavois Justin Vialaret est le tout premier Aveyronnais de l’histoire à avoir été convoqué en équipe de France, en 1908, à l’occasion des Jeux olympiques de Londres. Lors de cette compétition, les Bleus se sont déplacés en nombre, puisque deux équipes étaient alignées. Vialaret était dans la seconde. Malheureusement pour lui, son aventure en sélection nationale n’a été que de courte durée, puisque dès le premier tour, la France s’est fait étriller 9-0 par le Danemark, signant ainsi la fin de son rêve olympique. Après ça, celui qui est décédé huit ans plus tard pendant la Première Guerre Mondiale n’a plus eu l’occasion d’évoluer en Bleu.

Louis Polonia

De son côté, l’Espalionnais Louis Polonia a, lui, eu l’opportunité de porter la tunique bleu, blanc, rouge à plusieurs reprises. Trois au total, lors de l’édition 1960 des Jeux olympiques, à Rome. L’ancien latéral droit du Stade ruthénois a joué les trois matches de poule contre le Pérou, l’Inde et la Hongrie, pour un total d’une victoire, un nul, et une défaite. Un bilan insuffisant pour qu’il entrevoie la suite des JO, et qui a mis un terme à son expérience tricolore.

Robert Szczepaniak

Le dernier natif de l’Aveyron à avoir été convoqué en équipe de France, est le Cransacois Robert Szczepaniak. Ses passages à Saint-Étienne, Strasbourg et Metz lui ont permis d’aller chercher, en 1967, la première de ses cinq sélections nationales. Il a même été intégré au onze de départ tricolore dès ce rassemblement hivernal, contre le Luxembourg au Parc des Princes (victoire 3-1). Porteur de la tunique bleue pendant un an, il a refermé le « chapitre France » un soir de novembre 1968.

En Bleu, certes, mais sans sélection...

En début de siècle dernier, les convocations aux Jeux olympiques étaient comptabilisées comme une sélection nationale à part entière. Chose qui a évolué par la suite. Ceci explique donc que le Villefranchois Guy Lacombe, qui a gagné les JO 1984 à Los Angeles avec la France, n’a officiellement pas de sélection en Bleu.

Même chose pour l’Aveyronnais d’adoption, Lucas Tousart, qui a participé aux derniers Jeux, à Tokyo, en 2021.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
sacicapsmc Il y a 15 jours Le 23/11/2022 à 15:28

Vous avez oublié Marcel Capelle, certes né à Paris mais aveyronnais, décédé à Espalion. Arrière du Racing puis ayant évolué à Sète avant de venir à Espalion. Il a aussi joué quelques matches avec le Stade Ruthénois. Marcel Capelle a participé à la première Coupe du Monde en 1930 en Uruguay. Très cordialement. J-M Cosson