De 3 à 11 vaccins depuis 2018, voire 12 : petite piqûre de rappel sur la vaccination des enfants

  • Vaccinations des enfants : petite piqûre de rappel
    Vaccinations des enfants : petite piqûre de rappel
Publié le

La vaccination est indispensable pour protéger efficacement (et durablement) les enfants contre certaines maladies graves, parfois mortelles. Quels vaccins sont obligatoires ? Lesquels sont recommandés ? Faisons le tour de la question.
 

Diphtérie, tétanos, poliomyélite (ou DTP). Avant 2018, ils étaient les seuls vaccins obligatoires pour les nourrissons. Mais devant une couverture vaccinale toujours insuffisante pour certaines pathologies et la réapparition d’épidémies (comme la recrudescence des cas de rougeole ces dernières années), il a été décidé d’élargir l’obligation vaccinale à huit vaccins supplémentaires chez les moins de deux ans.

La rougeole donc, mais aussi la coqueluche, l’haemophilus influenzae b (qui provoque chez les nourrissons et les petits enfants une méningite purulente ou une inflammation de l’épiglotte pouvant conduire à un étouffement rapide), l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, les oreillons et la rubéole.

Tous les enfants nés depuis le 1er janvier 2018 doivent donc bénéficier de ces 11 immunisations. Et voici comment se répartissent les injections :

  • A 2, 4 et 11 mois (3 injections) : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, méningites à Haemophilus influenzae b, méningites, pneumonies et septicémies à pneumocoque, hépatite B ;
  • A 12 mois: première injection pour la rougeole-oreillons-rubéole ;
  • Entre 16 et 18 mois : la seconde injection ;
  • A 6 ans: rappel pour la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ;
  • Entre 11 et 13 ans : nouveau rappel pour ces 4 maladies.

Quels sont les vaccins recommandés ?

Certaines injections, si elles ne sont pas obligatoires, sont tout de même fortement recommandées. Citons :

  • La tuberculose. La vaccination par le BCG (pour Bacille Calmette et Guérin) est le seul moyen de se protéger contre la tuberculose. Depuis 2007, elle n’est plus obligatoire et elle n’est plus exigée lors de l’entrée en collectivité des enfants. Mais elle reste fortement recommandée dès l’âge d’un mois ;
  • Le méningocoque B. Ce dernier est une bactérie que l’on trouve fréquemment dans la gorge et qui peut parfois déclencher une maladie grave : l’infection invasive à méningocoque. Depuis juin 2021, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande donc la vaccination de tous les bébés de 2 – 24 mois ;
  • La grippe saisonnière: Responsable d’épidémies hivernales, sa vaccination est recommandée à partir de 6 mois chez les nourrissons les plus fragiles et protège contre les formes graves ;
  • La gastro-entérite à rotavirus. Elle atteint particulièrement les moins de 5 ans. Si la maladie est le plus souvent bénigne, la diarrhée et les vomissements peuvent entraîner une déshydratation aiguë dangereuse. C’est pourquoi depuis juillet 2022, la HAS recommande la vaccination contre les rotavirus de tous les nourrissons âgés de 6 semaines à 6 mois ;
  • Le papillomavirus humain (ou HPV). Les HPV sont responsables de huit localisations de cancers : le col de l’utérus, l’anus, l’oropharynx, la vulve, le vagin, la cavité orale, le larynx et le pénis. C’est pourquoi, la vaccination est recommandée pour les filles comme pour les garçons dès l’âge de 11 ans.

Quid du Covid-19 ?

Depuis le 22 décembre 2021, tous les enfants à partir de 5 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19. Le vaccin administré aux enfants est la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech, trois fois moins dosée que la forme "adulte" (celle injectée dès 12 ans). Le nombre de doses dépend si votre enfant a déjà contracté le Covid-19 ou non. S’il n’a jamais contracté la maladie, le schéma de vaccination complet est de 2 doses à 21 jours d’intervalle. S’il l’a déjà eu, il ne recevra qu’une dose.

A noter : Un délai de 2 mois doit être respecté entre une infection au SARS-CoV-2 et une vaccination.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
camera Il y a 12 jours Le 26/11/2022 à 01:02

Même les animaux sont plus protégés.