Villefranche-de-Rouergue : pourra-t-on bientôt se baigner dans l’Aveyron ?

Abonnés
  • Les travaux dureront  six mois.
    Les travaux dureront six mois. DDM
Publié le

Villefranche, ville d’eau : c’est l’un des fils conducteurs de la politique menée par l’équipe municipale actuelle qui s’est fixée pour objectif à la fois de préserver la rivière Aveyron et de permettre de s’y baigner au cours des prochaines années.

Une ville où l’on pourra bientôt s’y baigner ? C’est l’objectif de la municipalité, d’ici 2 024 à travers son projet "Villefranche, ville d’eau". C’est dans ce cadre que la commune vient de lancer un très important chantier d’assainissement dans le secteur de la route de la Baume. Un acte fondateur qui au-delà de la pose de 700 mètres linéaires de tuyaux d’assainissement améliorant la qualité du service pour les riverains, permettra surtout d’améliorer la qualité des eaux de la rivière et tout l’écosystème qui s’y développe.

Selon les rapports officiels de l’Agence de l’Eau, c’est à l’entrée de Villefranche, au niveau du Gourgassier, que la qualité des eaux de l’Aveyron est parmi les meilleures de notre rivière. Une qualité que la commune a pour ambition de préserver plus en aval en évitant que des effluents s’y déversent. "Aujourd’hui, avec les enjeux environnementaux actuels, avec la baisse du niveau de l’eau, notamment en période estivale, on ne peut plus se permettre que les eaux usées des riverains y soient directement déversées", défend le premier adjoint, Jean-Claude Carrié.

Politique environnementale et projection sur le long terme

Avec ce chantier de plus d’un demi-million d’euros (550 000 euros HT), les jalons d’une politique environnementale pour la préservation du milieu de la rivière sont ainsi posés. Confiée à une entreprise locale, Capraro, l’opération d’une durée de près de 6 mois, consiste à poser plus de 700 mètres linéaires de tuyaux le long de la route de la Baume. Ce chantier sera également l’occasion de rénover le réseau d’eau potable et d’améliorer par conséquent la qualité de l’alimentation de l’eau du robinet. Ces travaux, qui étaient attendus par les riverains depuis plus de 20 ans, permettent de se projeter sur le long terme face aux défis environnementaux de ces prochaines décennies. L’ambition, en plus d’investir sur plus de 40 ans et de répondre aux besoins environnementaux, est de pousser vers un nouveau dynamisme apporté par l’Aveyron : devenir une zone de baignade d’ici 2 024 avec toutes les activités qui peuvent en découler.

L’année prochaine, ce sera au tour de la route de la Gasse avec également une belle enveloppe de travaux. En tout, le projet avoisinera le million d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Lucie Tollon
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

199000 €

Venez découvrir ce beau terrain arboré constructible avec CU accordés de 10[...]

149000 €

Ensemble immobilier comprenant 3 appartements de type 3 sur une parcelle de[...]

675 €

Appartement T2 Semi-meublé au 2ème étage, Lumineux, jolie vue sur des espac[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?