Rodez : les motards très mobilisés contre le contrôle technique obligatoire

  • Les motards massés ce samedi matin de la préfecture de Rodez.
    Les motards massés ce samedi matin de la préfecture de Rodez. C.C.
Publié le

Deux cents motards ont manifesté ce samedi 26 novembre matin à Rodez contre le contrôle technique payant que l'Etat souhaite imposer, rejoignant le mouvement national lancé à l'appel des principales associations de défense de la pratique des deux-roues. Ils ont réclamé un rendez-vous en préfecture qu'ils devraient obtenir dans les prochains jours. 

Très nombreux et très mobilisés, ils ont fait rugir leurs moteurs à travers les rues de la Rodez avant de se regrouper devant la préfecture, ce samedi matin. Deux cents motards au bas mot ont demandé un rendez-vous au représentant de l'Etat qu'ils devraient finalement obtenir dans les tout prochains jours. leur colère porte sur le contrôle technique payant validé par un jugement du Conseil d'Etat.

Décision "essentiellement politique"

Le mouvement est national, l'Aveyron et le Cantal y ont très bien répondu, rejoignant donc en masse l'appel lancé par la Fédération des motards en colère (FFMC), la Fédération française de motocyclisme, le Codever (tout-terrain) et la Fédération des bikers de France.  "La décision est essentiellement politique et ne se base pas sur le droit, relève Emmanuel Martinez, porte-parole de la FFMC12. Des lois sur la sécurité des deux-roues existent en France, mais elles ne sont pas appliquées. Les concessionnaires effectuent gratuitement tous les contrôles nécessaires, pourquoi devoir maintenant les payer ? Les défauts techniques ne représentent que 0,3% des accidents, c'est 3% pour les causes liées aux infrastructures routières".

Et d'insister sur le fait que les motards sont "très favorables à toutes les mesures qui peuvent être prises rapidement pour améliorer les performances environnementales" de leur pratique motocycliste, "bien plus positives que l'obligation d'un contrôle technique, nouveau tir sans sommation sur les 3,9 millions d'utilisateurs de deux-roues motorisés".

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?