La collecte de la Banque alimentaire affiche une légère régression

  • Des bénévoles toujours aussi mobilisés même si les temps sont durs.
    Des bénévoles toujours aussi mobilisés même si les temps sont durs.
Publié le

En ce dernier week-end de novembre, date traditionnelle de collecte annuelle de la Banque Alimentaire, une vingtaine de bénévoles se sont relayés à la sortie du magasin Netto. "Les prix du lait, de la farine, des céréales, du pain… ont considérablement augmenté" constate une bénévole qui reconnaît que les temps sont devenus difficiles. "Nous avons suggéré aux clients d acheter des couches pour bébé, ce qui représente un budget conséquent pour les jeunes parents ou encore des produits d’hygiène et de la lessive" ajoute France Deltour, responsable de la Banque Alimentaire sur le secteur.

"Nous avons essuyé quelques refus ou entendu des réflexions acerbes dans le ton du climat général ambiant… mais cela n’a pas affecté notre engagement" poursuit-elle, même si les dons ont été un peu moins importants que l’année dernière. Les magasins Utile, Bibal et Tardieu se sont également associés à cette collecte.

Les marchandises collectées seront attribuées en priorité aux habitants les plus démunis du territoire Conques/Marcillac, sous l’impulsion de Cathy Barret, présidente de l’association Conques/Marcillac Solidarité. Les bénéficiaires pourront retirer leurs colis au local de l association, 49, avenue Gustave Bessières à Marcillac, le deuxième vendredi de chaque mois de 9 heures à 11 heures et de 14 heures à 16 heures, ainsi que le quatrième de 9 heures à 11 heures et de 15 heures à 17 heures. En 2022, 150 personnes issues de tout le territoire ont bénéficié de cette aide : des jeunes, des personnes âgées, des personnes seules, des mamans avec des enfants.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?