L'Aveyron des champions : voici les huit "pépites" distinguées cette année par la CCI

Abonnés
  • La cérémonie se tenait à la CCI de Onet-le-Château ce jeudi 1er décembre 2022.
    La cérémonie se tenait à la CCI de Onet-le-Château ce jeudi 1er décembre 2022. Centre Presse - José A. Torres
  • Epicerie- boulangerie L.&M. Micheli Epicerie- boulangerie L.&M. Micheli
    Epicerie- boulangerie L.&M. Micheli Centre Presse - José A. Torres
  • L’Oustal del Barry L’Oustal del Barry
    L’Oustal del Barry Centre Presse - José A. Torres
  • Agence Sésame Agence Sésame
    Agence Sésame Centre Presse - José A. Torres
  • Association Millau J’y gagne
    Association Millau J’y gagne Centre Presse - José A. Torres
  • SCMR Construction Métalliques SCMR Construction Métalliques
    SCMR Construction Métalliques Centre Presse - José A. Torres
  • Coutellerie du Barry Coutellerie du Barry
    Coutellerie du Barry Centre Presse - José A. Torres
  • Entreprise Gély Serge Entreprise Gély Serge
    Entreprise Gély Serge Centre Presse - José A. Torres
  • Grapho 12 Imprimerie Grapho 12 Imprimerie
    Grapho 12 Imprimerie Centre Presse - José A. Torres
Publié le

On vous présente les huit champions de l'Aveyron !

« Un jury de très haute qualité d’une vingtaine d’acteurs de l’économie aveyronnaise a décerné huit prix à des entreprises de l’Aveyron de toute taille et de tous secteurs. Elles représentent à la fois le dynamisme, l’engagement des entreprises aveyronnaises et de leurs équipes. Nous les avons distinguées autour de huit nouvelles thématiques, mais c’est bien l’ensemble de la dynamique entrepreneuriale qui est récompensée. Les huit lauréats sont les véritables ambassadeurs des entreprises de l’Aveyron ».

Le président de la CCI de l’Aveyron Dominique Costes n’a pas boudé son plaisir, ce jeudi 1er décembre 2022 à l’Athyrium d’Onet-le-Château, quelques minutes avant de remettre leurs prix aux huit « pépites » de l’économie aveyronnaises récompensées dans le cadre de cette 11e édition de « l’Aveyron des champions » devant 450 invités.

Aux côtés du maire d’Onet-le-Château Jean-Philippe Keroslian (qui a demandé une minute de silence pour les deux enfants décédés dans sa commune lors d’un incendie) et d’un large panel de représentants du monde économique local, la soirée a permis cette année encore de « valoriser le dynamisme et la diversité de l’ensemble de l’économie locale », un « enjeu fondamental d’attractivité » selon Dominique Costes, pour « attirer des talents en Aveyron, d’autres entreprises et des porteurs de projets ».

Épicerie boulangerie L.&M. Micheli (Cornus)

Âgés de 30 et 25 ans, Mélanie et Loïc Micheli ont décidé de quitter Montpellier pour revenir à Cornus, où leur famille possède une maison depuis six générations. Ils y ont ouvert leur boulangerie-épicerie qui, dans le petit village, est aussi un lieu d’échanges et de rencontres.

Soutenus par la municipalité (avec notamment une exonération de loyer pour les trois premières années) et la CCI, ils ont pu concrétiser leur projet au bout d’un an et demi de réflexion et ont été récompensés, ce jeudi, par le Prix « Avenir de nos territoires ».

L’Oustal del Barry (Najac)

Suzannah Gibbon et Rémy Simon, à la tête de l’hôtel-restaurant, ont décidé de se lancer dans une démarche de réduction de leur empreinte environnementale depuis trois ans. Grâce à des aides de la Région et au soutien de la CCI, cette institution de l’Ouest-Aveyron a été rénovée, isolée ; les déchets y sont triés et compostés et le jardin potager tourne à plein régime pour un circuit très court de zéro kilomètre jusqu’aux cuisines du restaurant.

Une démarche globale et vertueuse qui a valu à l’Oustal del Barry le Prix de l’entreprise engagée.

Agence Sésame (Millau)

Forte de 16 années d’expérience dans le domaine du web et de la communication d’entreprise, l’agence Sésame, précédemment Neoweb, s’attaque depuis quelques années à l’éco-conception, c’est-à-dire des solutions plus vertueuses et moins énergivores.

« Un vrai challenge, car nous sommes habitués à la profusion de visuels et aux thèmes à effets compulsifs », résume l’une des trois dirigeantes, la Millavoise Cathy Lee. Le Prix de la transformation numérique est venu, hier soir, récompenser des efforts bien d’actualité.

Association Millau J’y gagne (Millau)

Un réseau de près de 70 commerces de proximité, un système de carte-cadeau opérationnel et quelque 8500 cartes de fidélité… A Millau, depuis 2005, l’union fait la force à tel point que l’association Millau J’y gagne a généré un chiffre d’affaires de 220 000 € en 2021. « Un outil aussi performant que celui de la grande distribution mais accessible à des petits commerces », résume la trésorière de l’association, qui entend bien fédérer 100 adhérents d’ici 2027. Cette ambition et les animations proposées au long de l’année ont valu hier soir à l’association le Prix de la dynamique commerciale

SCMR Construction Métalliques (Rieupeyroux)

Chaque année, son entreprise construit 50 000 m2 de bâtiments pour des industriels, commerçants ou agriculteurs… Et Philippe Alauzet, à la tête de SCMR, entend bien ne pas en rester là. Pour attirer de nouveaux employés (ils sont 20 actuellement), il mise sur la promotion par le biais de films et documents. « Nous avons ouvert un nouveau chantier : celui de la communication », affirme-t-il. L’entreprise de Rieupeyroux a, à ce titre, été récompensée du Prix Campus XIIe avenue – Formation RH.

Coutellerie du Barry (Laguiole)

En prenant la direction de l’entreprise en 2020, Elodie Monteiro a transformé l’essai inscrit par son grand-père, fondateur de la coutellerie, en déployant l’activité à l’international. Aujourd’hui, 30 % des ventes sont réalisées à l’export. « Les pays d’Europe du Nord apprécient l’artisanat français », affirme la jeune femme, et plus particulièrement la gamme des couteaux à grandes lames (13 ou 14 cm). En Suisse, Autriche ou Belgique, le démarchage continue pour l’entreprise laguiolaise, récompensée pour sa réussite à l’international.

Entreprise Gély Serge (Onet-le-Château)

Spécialisée dans la chaudronnerie, la mécanique et la découpe de matériaux, l’entreprise Gély Serge, 4 M€ de chiffre d’affaires en 2022, emploie 35 salariés et s’est récemment engagée dans une démarche « Industrie du futur ». Le déploiement de la numérisation est au centre de cette réflexion. « Tout cela va nous permettre de prendre plus de commandes, de travailler mieux, plus vite et dans de meilleures conditions », explique Serge Gély, dont l’ambition a été récompensée du Prix de l’industrie du futur.

Grapho 12 Imprimerie (Villefranche-de-Rouergue)

C’est « l’ensemble de la démarche entrepreneuriale » de Grapho 12 que la CCI a souhaité récompenser, alors que l’entreprise remonte la pente de dix ans de redressement. Elle réalise principalement des cartes de visite, flyers affiches ou brochures.

Nouveau matériel, logiciels, travaux d’ampleur à venir… L’entreprise, dirigée par Alain Bessettes et Giovanni Michielin, se modernise à vitesse grand V après avoir célébré son 40e anniversaire et est la seule, en Europe, a être dotée d’une presse permettant d’imprimer recto-verso en un seul passage.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?