Les chauves-souris s’inspirent des chanteurs de métal pour communiquer entre elles

  • Les chauves-souris ont un système de communication riche.
    Les chauves-souris ont un système de communication riche. Michel VIARD / Getty Images
Publié le

(ETX Daily Up) - Les chauves-souris ont développé des aptitudes extraordinaires pour survivre. L’une d’entre elles concerne leur système de communication. Ces animaux sont beaucoup plus bavards qu’on l’imagine, et ont même un registre vocal similaire à celui des chanteurs de heavy metal.


C’est du moins ce qu’affirme une étude parue récemment dans le journal PLOS Biology. Coen Elemans et ses collègues de l’université du Danemark du Sud y expliquent que les chauves-souris ont un système de communication riche. Elles ont une gamme vocale de sept octaves, ce qui est nettement supérieur à celles de la plupart des mammifères.

Ces animaux nocturnes émettent des sons pour percevoir leur environnement et trouver de la nourriture dans l’obscurité totale, mais aussi pour s’exprimer. Tous ces cris varient entre 1 et 120 kilohertz, ce qui est extrêmement rare, pour ne pas dire inédit, au sein de la faune.

Les chercheurs de l’université du Danemark du Sud ont découvert que les chauves-souris arrivent à produire une telle gamme de sons en utilisant des structures épaisses de leur larynx, appelées plis ventriculaires. C’est en visionnant des vidéos en vitesse accélérée des cordes vocales de ces petits mammifères en action qu’ils ont remarqué que ces plis vocaux leur permettent de produire des grognements dans des fréquences extrêmement basses. S’ils n’ont pas leur pareil dans le règne animal, ces sons graves font penser à ceux que produisent certains chanteurs de heavy metal ou les spécialistes de chants gutturaux comme le khöömii. "Si vous écoutez une colonie de chauves-souris en été, vous pouvez entendre ces cris très distinctement", a déclaré le professeur Coen Elemans au Guardian. "Nous ne connaissons pas leur fonction, mais [les chauves-souris] les émettent lorsqu'elles sont agacées par leurs congénères, ou lorsqu'elles s'envolent et rejoignent une colonie".

Les scientifiques émettent l’hypothèse que les chauves-souris produisent des vocalisations aussi graves pour les distinguer des ultrasons qu’elles émettent pour localiser leurs proies ou trouver leur chemin lorsqu’elles ne peuvent pas se reposer sur leur vue. "Nous pensons que la sélection sur ces cris d'écholocation est si sévère que pour que les chauves-souris disposent d'un rayon d'action pour communiquer, elles doivent faire quelque chose de radicalement différent", a expliqué le professeur Coen Elemans au quotidien britannique.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?