Les enfants apprentis pâtissiers aux cuisines de l’Esat

Abonnés
  • Prêts à déguster les cookies confectionnés aux cuisines de l’ESAT.
    Prêts à déguster les cookies confectionnés aux cuisines de l’ESAT.
Publié le

Mercredi 23 novembre, 16 enfants du Centre de Loisirs, étaient les invités de la cuisine de l’Esat, rue des Barthètes.

Depuis mars 2021 il existe un partenariat de l’Esat cuisine avec la mairie du village. Cette structure livre 250 repas à l’école Sylvain Diet et de Concourès. Du personnel de l’Esat vient de temps en temps servir les repas à la cantine, une fierté pour ces personnes en situation de handicap. Ce sont des échanges très constructifs entre personnes atteintes de handicap et les enfants qui découvrent des personnes un peu différentes.

Durant la matinée, les enfants confectionnaient une boîte à goûter. L’après-midi, ils réalisaient eux-mêmes, avec l’aide et la compétence des cuisiniers du centre, des cookies, lesquels cookies étaient destinés à leur goûter. Ils étaient sensibilisés sur l’hygiène, la qualité, le matériel, l’organisation dans la confection de desserts, avec charlotte et tablier comme de vrais professionnels.

L’Esat cuisine livre de 1000 à 1200 repas par jour à des clients de la fondation Opteo et des clients externes avec des repas en liaison froide. Ils organisent des repas traiteur (cocktails, repas d’entreprise, événements…).

Les personnes en situation de handicap ont un emploi qui leur permet, chacun dans ses compétences, de préparer des repas. Certains passent un CAP ou un VAE (validation d’acquis d’expérience).

Le RSFP (Reconnaissance des Savoir-Faire Professionnels) les dirige vers certaines compétences.

Certains d’entre eux rejoignent des entreprises extérieures, en milieu dit "ordinaire". Ce sont des travailleurs à part entière mais qui ont besoin d’un soutien social et de relations sécurisantes. L’Esat travaille à l’insertion de ses travailleurs et le résultat est très satisfaisant.

Infos Pratiques

Date : 22 nov. au 22 déc.
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?