L’œuvre de Jean Mazenq mise à l’honneur

Abonnés
  • C’est un travail de collectage intensif qui a permis cette exposition.
    C’est un travail de collectage intensif qui a permis cette exposition.
Publié le

Réunir en un même lieu une cinquantaine d’aquarelles, après que "les ateliers de la Maresque" et le public en ont collecté plus d’une soixantaine et d’avoir à l’occasion à cette exposition, de recevoir Suzette et François Belmonte Fille et petit fils de Jean et Élise Mazenq sans qui le projet n’existerait pas, de Gilbert Serieys maire honoraire et de la présidente du Pays Ségali Karine Clément, permettait tout récemment de prendre toute la dimension de cet évènement.

Michel Artus, maire de la commune a tenu dans un discours préliminaire à replacer dans le temps l’œuvre de l’artiste Jean Mazenq, mais aussi de rappeler qu’il avait été un enseignant moderne, un poète d’une grande bonté et un humaniste sincère en protégeant des juifs durant la seconde guerre mondiale. L’exposition d’aujourd’hui est aussi le début de plusieurs évènements autour de Jean et Élise Mazenq.

Au printemps 2022 la Commune de Moyrazès et l’association "Le Grenier poésie Ilarie Voronca" animée par Christiane Chaule, mais aussi Yolande Cruchaudet a déposé un dossier de candidature à la bourse Strada collectivités territoriales auprès de l’ADAGP (société française de gestion des droits d’auteur, de droit privé, dans le domaine des arts graphiques et plastiques.), la bourse a été attribuée au dossier de Moyrazes. Cette bourse va permettre de réaliser une fresque pérenne murale sur le pignon de l’Espace Culturel Jean Mazenq, qui possède une petite fenêtre donnant sur le grenier-refuge du poète Ilarie Voronca.

Cette fresque sera réalisée au printemps 2023 et elle rendra hommage à Jean et Élise Mazenq installés à Moyrazès dès 1941 qui ont caché le poète juif Ilarie Voronca dans le grenier de l’école.

L’artiste choisie pour ce projet, Zabou, est une street-artiste spécialisée dans l’art du portrait monumental à la bombe.

La qualité de son travail et ses partis pris esthétiques lui permettent de réaliser des fresques expressives chargées d’humanité. Une exposition à visiter sans aucun doute vu la qualité des œuvres exposées.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?