Football : Onet face à une montagne avec la réception du leader Béziers

Abonnés
  • La bande à  Hugo Bobek va-t-elle créer l’exploit ?
    La bande à Hugo Bobek va-t-elle créer l’exploit ? CPA - Jean-Louis Bories
Publié le

Une semaine après avoir subi leur deuxième défaite en championnat, à Montpellier contre la réserve du MHSC (2-0), les Castonétois (4es) accueillent le leader Béziers ce dimanche (15 heures) à La Roque pour le compte de la 10e journée de National 3. Sans pression mais avec ambition.

L’ogre de la poule débarque à La Roque avec sa kyrielle de contrats fédéraux et ses ambitions affichées de remontée immédiate à l’échelon supérieur. Sur le papier, ça pourrait faire peur et les résultats depuis le début de saison confirment la tendance. Le leader biterrois ne laisse rien ou presque à ses adversaires. Avec huit victoires et un nul jusque-là, les Biterrois renversent tout sur leur passage. D’ailleurs, leur portier Marc Vidal, qui défendait encore les couleurs du Raf il y a tout juste six mois, n’a été cherché le ballon au fond de ses filets qu’une seule fois !

Des retours et des absents

"Béziers est le gros de la poule. Nous abordons cette rencontre sans pression, nous ne devons pas faire de complexe contre ce genre d’équipes. C’est supérieur, nous le savons et nous ne sommes pas là pour se comparer. Par contre, sur 90 minutes, nous devrons être capables de rivaliser ", analyse le coach aveyronnais Yoan Boscus. Loin de s’avouer vaincus, les locaux s’avanceront avec des arguments pour venir contrecarrer les plans des Héraultais et, pourquoi pas, les faire tomber pour la première fois de la saison. Au rayon des bonnes nouvelles, les retours de suspensions de Durand et Soulatges ainsi que des blessés, Daurenjou et Schaab. A contrario, les banlieusards ruthénois devront se passer de Fofana et d’Ahammout (blessés) ainsi que de Lacroix (suspendu).

Se souvenir du passé

Auteurs d’un bon début de championnat, Boscus et ses hommes (4es) ne devront pas oublier qu’ils avaient su faire tomber leur adversaire du jour il y a deux ans en Coupe de France alors que ces derniers étaient leaders de N2 et entraînés par un certain Didier Santini, le nouvel entraîneur du Raf en Ligue 2.

Place au dimanche pour soulager la pelouse à La Roque

" Ils sont très solides. Il y a des joueurs avec de gros CV comme Mostefa ou Vidal. Un seul nul, un seul but encaissé. Cette rencontre va fortement ressembler à celle face à Grasse (défaite 0-1 d’Onet au 8e tour de Coupe de France il y a 15 jours) dans des circonstances différentes", rajoute le tacticien castonétois. Ce sera aussi l’occasion de vivre une première pour le président Luban et ses hommes : ils officieront désormais le dimanche à domicile durant tout l’hiver afin de ménager la pelouse et de s’attirer certainement un public plus nombreux pour les pousser à se sublimer. Le capitaine Bobek et sa bande ont habitué à de nombreuses belles performances ces derniers temps. Alors pourquoi pas une de plus ? Chiche.

Le groupe : Bonnet, Rigaud – Bonnefous, Daurenjou, Legroux, Moalic, Schaab, Soulatges – Bobek (cap.), Deplace, Durand, Malrieu – Brunet, Peci, Ricci, Riva.
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Mickaël Nicolas
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?