Decazeville : le préfet découvre et loue l’activité de STS Groupe

Abonnés
  • Stéphan Mazars et Charles Giusti échangent avec un collaborateur de STS Groupe sur un des postes de travail hyper-modernes de la société.
    Stéphan Mazars et Charles Giusti échangent avec un collaborateur de STS Groupe sur un des postes de travail hyper-modernes de la société.
Publié le

Le nouveau préfet de l’Aveyron Charles Giusti a récemment rencontré Stéphane Mazars chef d’entreprise de la Société Technic’Services située à Decazeville afin de mieux connaître les atouts de l’entreprise sur le territoire ouest-aveyron.

La visite de l’entreprise STS par le préfet Charles Giusti s’est déroulée tout récemment en présence du maire de Decazeville François Marty, de Dominique Costes, président de la CCI Aveyron, de Jean-Luc Viargues et Nathalie Lavaurs, respectivement président et directrice opérationnelle du CMQE Industrie du Futur et d’étudiants en BTS PCI du lycée La Découverte, dont certains élèves sont actuellement en apprentissage chez STS.

STS Groupe est "une entreprise adaptée, solidaire et citoyenne", spécialisée dans la conception, la fabrication de pièces en matériaux composites dans les secteurs variés de l’aéronautique, de l’énergie, du paramédical, du ferroviaire et de l’industrie.

L’entreprise fournit des solutions globales pour les secteurs de hautes technologies en s’appuyant sur ses savoir-faire dans les matériaux composites, l’assemblage mécanique et électromécanique et la peinture. Elle apporte son expertise dans le développement et la conception de produits innovants – machine à aligot, pétrin connecté, e-cave…

"Supplément d’âme"

Pour Charles Giusti, découvrir cette entreprise démontre bien que "l’exercice des différents métiers dans l’industrie a évolué. STS Groupe fait partie de ces entreprises qui offrent une image différenciée de ce que l’on a pu connaître par le passé dans un marché de haute technicité.

"Les conditions de travail, l’environnement de travail y est adapté avec ce souci de faire tourner les collaborateurs sur différents postes de travail afin d’éviter la répétitivité des tâches. Chez STS, il y a une dimension de plus qui est celle de l’entreprise adaptée avec une conception de l’outil, de l’activité économique de travail qui tient compte du fait qu’il doit être adapté à des personnes qui n’ont pas forcément toutes les capacités physiques.

C’est le supplément d’âme de STS Groupe ", a conclu le représentant de l’État.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
GDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?