Une portion du GR736 remise en état

  • Fin de journée pour l’équipe méritanrte du Parc. Fin de journée pour l’équipe méritanrte du Parc.
    Fin de journée pour l’équipe méritanrte du Parc.
Publié le

Depuis Villefort en Lozère à travers les Gorges du Tarn", en passant par Millau, le nouveau GR736 passe par le village du Truel. Arrivé par le chemin de "Cabro" depuis Ayssènes, pour rejoindre l’entrée du village, le GR emprunte la dernière partie de l’ancien chemin du Truel à Costecalde.

C’est une ancienne "caral" pavée de blocs de pierre que les décennies passées ont quelque peu négligée. Au fil du temps, la terre transportée par les orages, avait envahi le chemin et les ronces et l’herbe avaient colonisé le tracé ! La commune du Truel de concert avec le "Parc des Grands Causses" a décidé de réhabiliter ce secteur.

Après avoir retiré une belle couche de terre, se révélait, l’ancienne calade, mise à mal, au fil des ans, par quelques travaux d’enfouissement de réseaux (eau câbles éoliennes, etc.). Pourtant, sur les côtés, il restait les vestiges caladés, et c’est avec patience et passion, que l’équipe du "Parc", dirigée par Daniel Colin, le chef des travaux, a remplacé les pierres manquantes pour redonner à l’ouvrage son lustre d’antan.

Les travaux ont commencé durant cet été 2022 et sont programmés sur 3 saisons. Le financement en partie assuré par la localité sera subventionné à hauteur de 50 %. Il fallait bien que la commune du Truel apporte son concours, pour que ce GR qui conduira, en passant par Le Truel, vers Albi, de nombreux randonneurs apporte une touche locale, avec cette rénovation, pour rappeler que jadis, pas de bitume sur les chaussées mais un puzzle de pierres patiemment composé par nos aïeux pour protéger leurs chemins vitaux des intempéries.

Bon voyage, agréable randonnée dans "Les Raspes du Tarn" !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?