Le film retraçant la vie de Mme Agar a captivé l’auditoire

Abonnés
  • Une soixantaine de personnes étaient présentes salle Terre des hommes à St-Exupéry.
    Une soixantaine de personnes étaient présentes salle Terre des hommes à St-Exupéry.
Publié le

Prochaine conférence le 12 janvier à 20 h 30 : "Pré-ados, ados où en sommes-nous ?".

Dans le cadre de son animation locale et culturelle, la MJC a organisé dimanche dernier une ciné-conférence sur "Madame Agar", née rue de Rodez à Pigüé en Argentine, à l’espace Saint-Exupéry à La Primaube. Une projection de Fiasco Production avec le soutien de Rodez Agglomération, en présence d’Alain Baudin, président de la MJC, Myriam Bros-Clergue membre du conseil d’administration de la MJC et Dominique Gombert, 1re adjointe et conseillère départementale, qui ont accueilli la soixantaine de personnes présentes. Un documentaire passionnant et émouvant qui retraçait la vie de Jeanne Munguia Agar.

Le public a découvert toute l’histoire et l’univers de la femme photographe de la rue du Bal à Rodez, accompagné des moments sombres de la guerre 39/45 vécus sur le territoire ruthénois, mais aussi et surtout l’incarnation qu’elle représente de la coopération entre la ville de Pigüé et l’Aveyron. On a pu ainsi apprendre que parmi les pionniers qui ont suivi Clément Cabanettes pour s’installer à Pigüé, les Ségalis étaient bien représentés. Certains sont partis de Vors, de Naucelle et le maire de Pigüé a même ses origines au Fraysse de Colombiès. Un moment d’histoire passionnant fortement lié aux racines locales que beaucoup ont visiblement apprécié.

Le débat animé par Jean-Philippe Savignoni qui a suivi la projection du film, a été fort intéressant et a captivé l’auditoire. Il n’a pas manqué de répondre aux questions des uns et des autres mais aussi d’étayer les récits des uns et des autres.

Seule ombre au tableau, deux manifestations particulièrement intéressantes étaient programmées au même moment à l’espace Saint-Exupéry.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?