Rodez au coeur des quartiers : à Bel-Air, la brasserie de l'Aveyron met la pression et la passion en bouteille

  • Thierry Lassauvetat, commercial, et Laurent Molinié, à la fabrication de la B12.
    Thierry Lassauvetat, commercial, et Laurent Molinié, à la fabrication de la B12. Centre Presse Aveyron - O. C.
Publié le

La brasserie de l’Aveyron fabrique ses bières dans la zone de Bel-Air, dont celle de Noël en vue des fêtes.

Les premières bières ont été lancées sur le marché à l’été 2016 par La brasserie de l’Aveyron, soit la B12. Derrière cet acronyme se cache une entreprise familiale et fraternelle qui réunit le couple Jocelyne et Laurent Molinié, et Thierry dit "Titi" Lassauvetat. Ce dernier était déjà commercial pour la bière quand Laurent tenait le Pub ruthénois. Une passion commune pour cet élixir a donné envie de franchir le pas et de donner corps à une gamme de bières artisanales préparée dans l’atelier zone de Bel-Air. "Chaque année on progresse", confie Laurent Molinié, qui élabore et fait évoluer ses recettes, tel un alchimiste, en associant malt, houblon et levure. Une nouvelle (bière) blonde verra d’ailleurs le jour en début d’année pour bien la commencer. Ce "bouilleur de marmite", aveyronnais de Paris comme on dit, originaire de Coubisou, tient à mettre en avant l’Aveyron.

Avec les cerises de Paulhe

Ainsi, on retrouve les cerises de la maison éponyme de Paulhe dans le Sud-Aveyron pour cette bière qui sied à l’été. " Le sirop est réalisé par Bernard Salinier, l’Artisan du fruit à Rodez ", précise Laurent Molinié. Mais la bière de saison est bien sûr celle de Noël. La malterie, pour se fournir en orge, est désormais française aussi, à Issoudun du groupe RAGT et les étiquettes sont conçues à Millau. " Cela donne un sens à ce que l’on fait ", résume Laurent Molinié.

La médaille d’argent à Lyon

Un travail qui porte ses fruits puisque la B12 a décroché la médaille d’argent au concours international de Lyon. Et Laurent Molinié ne compte pas s’arrêter à cette reconnaissance, avec la volonté d’y participer l’an prochain. " C’est intéressant car cela permet d’évoluer, de disposer d’éléments précis et de ne pas s’endormir ! ", conclut-il.

Boisson en vogue, festive et de partage, la bière est partout au point pour B12 de vendre fûts et prêter le matériel pour des événementiels. "On compte neuf fabricants, rien que sur Millau", fait remarquer Thierry Lassauvetat, "mais il y a de la place pour tout le monde", ajoute ce natif de Saint-Léons qui voit bien la B12 poursuivre son envolée dans un marché florissant. D’autant que l’amour du produit et la qualité sont là. Des visites et dégustations sont proposées chaque vendredi en été, sur rendez-vous hors saison, pour s’en rendre compte.

Contact au 05 65 71 91 48.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?