Rodez au coeur des quartiers : à Saint-Eloi-Ramadier, une véritable mue s’opère avec, entre autres, l’arrivée du campus

  • Les engins de chantier  ont pris possession du quartier.
    Les engins de chantier ont pris possession du quartier. Centre Presse Aveyron - José A. Torres
Publié le

Plusieurs chantiers d’envergure sont en cours dans ce quartier de la ville.

C’est sans nul doute le coin de la ville où les grues sont les plus nombreuses. Signe de bonne santé direz-vous ! Signe de mutation aussi. En effet, de Saint-Éloi à Ramadier, un changement d’ampleur est en train de s’opérer. Du côté de Saint-Éloi, c’est l’arrivée de l’université Champollion qui va sans nul doute bouleverser l’ambiance. La création du campus universitaire, qui rassemblera plus de mille étudiants et des centaines d’enseignants, ainsi que l’arrivée du Crous va se dévoiler un autre visage aux abords du stade Polonia. L’ouverture de l’université est prévue pour janvier 2024.

Grande opération de Rodez Habitat

Un peu plus loin, du côté de la caserne des pompiers, ce sont plusieurs gros chantiers qui sont lancés. Et concerne plus particulièrement le domaine résidentiel. Une grande opération de Rodez agglo habitat est en train de s’opérer. Alors que deux tours ont été détruites ces dernières années, "Les Chênes" et les "Cèdres", de nouveaux immeubles s’apprêtent à voir le jour. "Quatre petits immeubles neufs en R + 3 et R + 4 (Les Aubépines, Les Buis, Les Charmes, Les Épicéas), ainsi qu’à une enfilade de maisons individuelles" verront ainsi le jour d’ici 2024 relate Rodez agglo habitat. Une trentaine de logements sont ainsi en construction sur l’esplanade du centre social Saint-Éloi, dans la résidence Le Parc. Au cœur du parc arboré, huit maisons familiales de type T4 et T5 seront également construites par Rodez agglo habitat.

Mixité sociale

L’école Paul-Ramadier, bel étendard de la mixité sociale fait également parti de ce grand projet de requalification du quartier. La collectivité envisage en effet une reconstruction de l’école. Ce, alors que le multi-accueil organisé à proximité du centre social bat son plein.

Toujours dans ce cadre-là, une réflexion est également engagée pour la réalisation d’importants travaux au sein de la caserne Louis-Dausse.

C’est donc peu de dire que ce quartier "Saint-Éloi – Ramadier" opère actuellement une mue importante tout en veillant à ne pas perdre ce sens de la mixité qui caractérise depuis tout temps ce quartier de la ville.

Philippe Routhe
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?