Une grillée de châtaignes dégustée en occitan et en musique

  • Contes en occitan, châtaignes grillées, jus de pomme, musique ont fait bon ménage avec le public.
    Contes en occitan, châtaignes grillées, jus de pomme, musique ont fait bon ménage avec le public.
Publié le

Excellente initiative du conservatoire de la châtaigne qui a l’espace d’une soirée quitté sa structure de la Croix-Blanche pour organiser une soirée à la Médiathèque du pays rignacois. Une quarantaine de personnes étaient présentes pour cette soirée qui s’est déroulée en trois temps.

La première partie a été animée par Viviane Cayssials, une conteuse et intervenante en occitan originaire de Compolibat qui, accompagné par Thierry Heitz à l’accordéon diatonique et au violon a raconté deux contes. Un premier conte tiré des contes du Drac par Jean Boudou : "Lo maridatge de Belugueta", une histoire qui commence dans la châtaigneraie où Belugueta garde les porcs. L’étrange cavalier vêtu de noir qu’elle rencontre va bousculer son destin à jamais puisqu’il n’est autre que le fils du Diable, le Drac. Quant au deuxième conte recueilli auprès d’Éliette Delhon de Maleville (opération al Canton IOA) : "Lo baron de Tustamina", il s’agissait d’une version "locale" du Chat Botté. Le baron de Tustamina aura bien besoin de l’aide de son chat s’il veut épouser celle qu’il aime, la fille du roi ; c’est un chat bien dégourdi qui a le don de la parole.

La deuxième partie de la soirée concernait le visionnage du reportage réalisé par le conservatoire du châtaignier suite au témoignage d’Henriette Marty née Greffeuille de Rignac sur le commerce de la châtaigne à Auzits. Sa fille, Mme Bras était présente et s’est montrée très émue par ce visionnage.

La fin de cette soirée qui constituait la troisième partie ne pouvait que se clôturer par une grillée de châtaignes avec du jus de pommes offerte par le conservatoire du châtaignier et accompagnée de quelques morceaux de musique.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?