Le jardin d’hiver d’Antoinette Chenu

  • Antoinette et ses créations florales.
    Antoinette et ses créations florales.
Publié le

Antoinette Chenu a un peu donné le top départ des animations de saison avec l’organisation d’un marché de Noël, chez elle à la Bourdarie. Fleuriste de métier, elle a toujours continué à allier la passion de son métier à des initiatives nouvelles, De quoi tisser d’indélébiles liens avec quelques figures de plumes du pays proche, à l’instar de l’écrivain Michel Lombard ou de Maxime Roumagnac. Antoinette n’a pas ou baisser la garde, car elle a dû produire, assembler et fignoler de nombreux bouquets commandés, tout en butinant des idées ici et là.

"Je fais tout à la main avec les fleurs que je cultive, sauf que cette année les lapins n’ont pas fait de cadeau à mes semis", regrette-t-elle. Qu’à cela ne tienne, entre ce qu’elle collecte dans la nature, ce qu’elle se procure chez quelques fournisseurs et ce que les grandes oreilles ont dédaigné, elle a trouvé de quoi faire. Après ce moment sympathique à domicile, "car quand on peut, il faut se donner du bon temps", lâche-t-elle, elle n’en a pas fini avec l’assemblage de ses fleurs dans son jardin d’hiver, ouvert tout grand sur la vie et le partage.

GDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?