Rugby : Ralph Teriitaohia, une deuxième sortie de retraite pour partager ses forces avec Rodez

  • Ralph Teriitaohia a remis la tunique du Rodez rugby contre Nérac, le 4 décembre.
    Ralph Teriitaohia a remis la tunique du Rodez rugby contre Nérac, le 4 décembre. Jean-Louis Bories
Publié le

S'il a pris sa retraite sportive en 2019, une première fois, puis une autre en décembre 2021, le 2e ligne du Rodez rugby est de retour sur le terrain depuis le 4 décembre. Dimanche 18 décembre, il a notamment marqué l'essai qui a ouvert le score à la Salvetat-Saint-Gilles, en permattant aux sang et or de terminer 2022 avec une victoire.

Ralph Teriitaohia, 41 ans, avait pris ses distances avec les terrains de rugby une première fois en 2019, puis de nouveau en décembre 2021. Mais depuis trois journées, le 2e ligne ruthénois a ressorti la tunique sang et or du placard.

"C’est Patrick (Furet, manager général du Rodez rugby), c’est de sa faute !", rigole le Tahitien arrivé sur le Piton en 2010. Il continue : "Quand il est revenu (en avril), il m’a un peu titillé sur le fait de rester. Je ne me sentais pas de rejouer mais il savait à quel point j’étais attaché au club." Ainsi, un deal a été passé verbalement entre les deux Ruthénois : Teriitaohia reviendrait dans les rangs sang et or une fois qu’il aurait terminé sa formation à l’école de police la municipale, en octobre.

Une titularisation avec un essai à la 8e minute

S’il concède avoir douté de vouloir rechausser les crampons, le rugbyman a retrouvé le terrain "avec plaisir". Quand il ne s’entraînait pas "avec les copains", comme il aime à dire, il s’entraînait seul pour se préparer à remettre le maillot. Et avec la blessure du capitaine et 2e ligne Michaël Schramm en novembre et un concours de circonstances dans l’effectif, Ralph Teriitaohia a signé son retour directement comme titulaire en équipe fanion, le 4 décembre contre Nérac.

"Je ne pensais pas être propulsé si haut, si vite", reconnaît-il. Mais son entrée en matière a été à l’image de sa détermination : il a marqué le tout premier essai du match, à la 8e minute. Et après la défaite 31-7 à Gimont, le 11 décembre, Teriitaohia a une nouvelle fois ouvert le score pour Rodez à La Salvetat-Saint-Gilles, dimanche 18 décembre, avec un essai à la 48e minute. Un dernier match de 2022 qui s’est soldé par une victoire ruthénoise (3-8). Et quant à son avenir sur le terrain, le 2e ligne sourit : "Je ne vais rien dire parce qu’à chaque fois que j’ai annoncé que j'arrêtais, je suis revenu. Alors advienne que pourra !"

A lire aussi : Rugby : Rodez, un revenant dans le vent

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?