Pour ITrium, les data centers nouvelles générations seront immergés

  • Pour ITrium, les data centers nouvelles générations seront immergés
    Pour ITrium, les data centers nouvelles générations seront immergés
Publié le

La société TotaLinuX mettra en service d’ici fin 2023 son premier bâtiment ITrium à Jouy-en-Josas, un centre de données dont les serveurs seront immergés. Un projet hybride unique en France, entre smart building, data center et fournisseur d’énergies.

10 % de la consommation mondiale d’électricité est aujourd’hui engloutie par nos équipements numériques, dont 30 % par les centres de données. A l’échelle mondiale, ils représentent plus de 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète. Le nouveau prototype Itrium 1, en développement depuis plusieurs années, permettra de changer cela.

Immersion dans une technologie plus responsable

Il y a sept ans, Frédéric Delpeyroux, directeur général de TotaLinuX, prend conscience de l’augmentation croissante des prix de l’énergie et de la nécessité de sortir d’un système polluant et énergivore. Alors que la technologie dominante de refroidissement des data centers est celle de la ventilation climatisée, TotaLinuX s’intéresse à un nouveau type de refroidissement : l'immersion. Pour cela, l’entreprise francilienne a financée une analyse comparative par le CNRS qui intéressait au sujet.
Au vu des résultats probants, le programme ITrium de construction de centre de données 100 % immergé est alors lancé en 2021, avec le soutien du Conseil Régional d’Ile-de-France et sera livré à l’été 2023.

Plus écologique que le refroidissement par climatisation forcée, la technologie de refroidissement par immersion permet une diminution de près de 60 % la consommation d’électricité d’un centre de données. De plus, cette solution d’origine minérale, biodégradable, non-toxique et non-inflammable, a une durée de vie de 25 ans. Pour le cas d’ITrium, la chaleur dégagée est ensuite récupérée dans le réseau de chaleur du bâtiment et ses surplus redistribués gratuitement dans le réseau urbain de la ville de Jouy-en-Josas.

ITrium sort du rang et repense tout un système

" Au-delà de ses 2 500m² de bureaux, et son réseau de chaleur, ce projet global propose une alternative viable à tout un secteur ", explique Frédéric Delpeyroux. Sollicitée par de plus en plus d’exploitants de data centers, la société pionnière du refroidissement par immersion met à profit son expérience pour installer de nombreux bacs d’immersion de test chez ses clients, troquant le vrombissement assourdissant des ventilateurs contre le ronronnement léger des pompes de circulation du fluide.
Les équipes de TotaLinuX sont convaincues de la nécessité de rendre leur secteur plus responsable : " Nous voulons repenser le monde du data center sans compromis, en militant pour que les centres de données reviennent au plus près des lieux d’utilisation de ces données. Redevenons raisonnables ! ", appelle le directeur général. L’entreprise fait le choix de la rupture et espère qu’ITrium bousculera un marché aux acteurs encore frileux au changement. " On a tout de même le sentiment que l’on fait avancer les choses, et c’est ça qui est important ", conclut Frédéric Delpeyroux.

BPI France
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?